Les déménagements sont autorisés lors du reconfinement. Mais l’aide d’amis et de la famille est-elle autorisée ? Ou êtes-vous contraint de faire appel à une entreprise de déménageurs ? La règle vient de changer...

« Les déménagements seront autorisés », a déclaré Jean Castex lors de la conférence de presse gouvernementale d’avant-confinement, le 29 octobre. Une autorisation sans limitation aux seuls déménagements « relevant de l’urgence sanitaire », pour les locataires en fin de bail notamment, la règle qui avait été énoncée lors du premier confinement.

Le Premier ministre a toutefois livré une précision intrigante : ils sont autorisés « sur justificatif évidemment de l’entreprise de déménagement pendant cette période de confinement ». La Chambre syndicale du déménagement s’est d’ailleurs félicitée de cette décision dans un communiqué : « Nos clients sont rassurés et nous pouvons travailler en toute sérénité, en passant par un professionnel, le déménagé peut réaliser son changement de résidence sans risque », a réagi le président de ce groupement professionnel Thierry Gros. Si vous faites appel à une entreprise, celle-ci vous fournira donc une attestation : aucun risque d’amende (1) dans ce cas de figure !

Six personnes maximums, vous y compris !

Mais, en temps normal, de très nombreux déménagements se font sans avoir recours à un professionnel ! La location d’un utilitaire ou camion de déménagement n’est pas remise en cause, même s’il est conseillé de confirmer la location auprès du loueur.

Pouvez-vous profiter de l’aide de vos proches, qu’il s’agisse de votre famille ou d’amis ? Finalement, oui : le ministère du Logement (2) a mis à jour sa règle sur ce point : le déménagement « ne doit pas mobiliser plus de 6 personnes maximums (personnes déménageants comprises) », le ministère précisant que « ces personnes ne doivent pas nécessairement relever du même foyer ou domicile », ouvrant donc la porte à une aide amicale. Fin octobre, le ministère du Logement avait pourtant déclaré que « se faire aider par des [proches extérieurs au domicile familial, NDLR] n’est pas compatible avec les règles du confinement, ni celles de protection contre le virus ». Le gouvernement a donc fini par revoir sa copie sur ce point, ce changement de doctrine ayant été repéré par BFM-immo.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Concernant les justificatifs, en l’absence d’entreprise de déménagement, munissez-vous d’un document prouvant votre adresse de résidence actuelle, et d’un autre prouvant le déménagement vers le nouveau domicile : un acte de vente, un nouveau contrat de location, etc. La case à cocher sur l'attestation dérogatoire est « motif familial impérieux », aussi bien pour la personne qui déménage que pour les amis ou proches venus prêter main forte.

Lire aussi : Immobilier, télétravail, assurance, shopping… 12 questions « finances » sur le reconfinement

(1) En cas de non-respect du confinement, la première sanction est de 135 euros d’amende.

(2) Dans le gouvernement de Jean Castex, le portefeuille du logement est attribué à Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.