Que devient le tableau d'amortissement suite à changement d'assurance emprunteur ?

Juju63

Contributeur
Bonjour,

Bonjour,
Admettons que j'ai signé un prêt immobilier, amortissable, avec comme assurance l'assurance groupe de la banque.


Pour le coup c'est moi qui ne vous suis pas.
Je cherche à le maximiser le montant emprunté, c'est donc que le crédit n'est pas signé.

C'est tout de même dur de comprendre vos questions...

Pour faire simple, si vous obtenez une assurance pour un montant de crédit immobilier, vous pouvez effectivement changer d'assurance pour une qui aura un coût moindre et donc vous rembourserez moins par mois.
Après, ce que vous cherchez, ce sont des "comptes d'apothicaire" pour moi, si vous demandez d'augmenter le montant du crédit immobilier, l'assurance n'aura pas le même coût et sera plus cher...

Donc, on ne peut pas vous répondre à votre question que je crois comprendre : De combien puis-je demander d'augmenter mon crédit sans augmenter les mensualités? Plusieurs variables: taux crédit, durée crédit, taux assurance,...
 

fredhoud

Membre
Je répète la question : Je demande simplement s'il est judicieux de passer par une assurance déléguée interne même si de toutes façons on veut ensuite passer par une assurance externe.
Si vous trouvez que la question n'est pas assez précise, dites le moi, je reformulerais.

Et les "comptes d'apothicaire" dont vous parlez permettent d'emprunter 10 000 € de plus, càd construire une chambre supplémentaire.
Si pour vous il s'agit de comptes d'apothicaire, c'est qu'alors en effet vous devez être aussi aisé qu'un apothicaire.
En effet, l'assurance serait plus chère, bien entendu. Mais si le but est de minimiser le coût de l'assurance, alors il vaut mieux ne pas emprunter du tout.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Raisonnons sur un cas d'école avec le hypothèses suivantes:

+ Vous avez une capacité de remboursement d 1.000€/mois = mensualité maximale assurances comprises.
+ Le taux des prêt sur 20 ans est de 2%
+ Vous voulez vous assurer sur deux têtes à 100%
+ Le taux de prime du contrat groupe de la banque est de 0,30%
+ Le taux de prime d'une assurance externe déléguée est à 0,20%

Vous allez donc aller voir votre banque qui va vous faire la proposition suivante
+ Montant = 179.894€
+ Taux = 2%
+ Durée = 240 mois
+ Échéance hors assurance = 910,05€
+ Deux primes assurances à 0,30% = 89,95€
+ Échéance avec 2 assurances = 1.000€

Puis vous allez chercher une assurance déléguée et une simulation vous permettra de voir l'offre possible pour rester dans les conditions fixées soit :

+ Montant = 185.454€
+ Taux = 2%
+ Durée = 240 mois
+ Échéance hors assurance = 938,18€
+ Deux primes assurances à 0,20% = 61,82€
+ Échéance avec 2 assurances = 1.000€

Soit.............mais à ce stade qui vous dit que la banque qui vous a fait la première offre sera d'accord pour passer son offre de 179.894€ à 185.454€ car, avec sa propre assurance, les caractéristiques deviendraient

+ Montant = 185.454€
+ Taux = 2%
+ Durée = 240 mois
+ Échéance hors assurance = 938,18€
+ Deux primes assurances à 0,30% = 92,73€
+ Échéance avec 2 assurances = 1.030,91€.............soit au-delà de votre capacité de remboursement.

Cdt
 

fredhoud

Membre
J'ai bien dit que je parlais d' "assurance déléguée interne".
Il reste la possibilité que la banque refuse de passer par une des ses assurances low cost (mais ce n'est pa le cas général il me semble).
Mais plaçons nous dans le cas où la banque accepte sa propre assurance, si vous permettez.

Le fait de faire cela permet d'augmenter plus, n'est-ce pas ?
 

Juju63

Contributeur
Je répète la question : Je demande simplement s'il est judicieux de passer par une assurance déléguée interne même si de toutes façons on veut ensuite passer par une assurance externe.
Si vous trouvez que la question n'est pas assez précise, dites le moi, je reformulerais.

Et les "comptes d'apothicaire" dont vous parlez permettent d'emprunter 10 000 € de plus, càd construire une chambre supplémentaire.
Si pour vous il s'agit de comptes d'apothicaire, c'est qu'alors en effet vous devez être aussi aisé qu'un apothicaire.
En effet, l'assurance serait plus chère, bien entendu. Mais si le but est de minimiser le coût de l'assurance, alors il vaut mieux ne pas emprunter du tout.

Je parle de compte d'apothicaire dans le sens où comme je vous l'ai dit des montants d'emprunt différents donneront des mensualités d'assurance différentes et donc il faut jouer sur la mensualité de remboursement de crédit qui diminue d'un côté et la prime de l'assurance qui augmente de l'autre côté... Mon expression était peut être mal trouvée...
 

fredhoud

Membre
Je parle de compte d'apothicaire dans le sens où comme je vous l'ai dit des montants d'emprunt différents donneront des mensualités d'assurance différentes et donc il faut jouer sur la mensualité de remboursement de crédit qui diminue d'un côté et la prime de l'assurance qui augmente de l'autre côté... Mon expression était peut être mal trouvée...
Certes, mais pensez-vous que cela ennuierait tant que ça la banque de faire ces calculs en échange de mon argent ?
 

fredhoud

Membre
Moi je ne connais que les assurances groupe proposées par les banques et les assurances externes déléguées.


Oui en théorie; je vous l'ai montré ci-dessus.
Mais en pratique c'est autre chose.

Cdt
Vous avez raison, je me suis trompé, je voulais parler d'assurance groupe low cost (moins chère que l'assurance proposée par défaut par la banque).

Vous dites qu'en pratique la banque pourrait refuser de faire remonter le niveau des échéances. Comment cela pourrait-il se justifier d'un point de vue commercial ?
Car vu d'un œil certes un peu naïf, la banque à tout à gagner à faire remonter le montant des échéances à un niveau qu'elle avait déjà validé quelques instants auparavant, non ?
 

Juju63

Contributeur
Vous dites qu'en pratique la banque pourrait refuser de faire remonter le niveau des échéances. Comment cela pourrait-il se justifier d'un point de vue commercial ?
Car vu d'un œil certes un peu naïf, la banque à tout à gagner à faire remonter le montant des échéances à un niveau qu'elle avait déjà validé quelques instants auparavant, non ?

D'un point de vue commercial, elle n'a pas intérêt à ce que vous preniez une assurance externe et en plus vous lui demander de réaliser un travail supplémentaire pour votre intérêt personnel... Je comprend bien sûr le but de votre demande, mais la banque n'a pas forcément d'intérêt à travailler plus sur votre dossier.

Je ne suis pas convaincu pas votre chiffre d'augmenter le crédit de 10000€, Aristide a réalisé un calcul pour un emprunt d'environ 200000€ et cela permet d'augmenter le crédit d'environ 6000€. Le crédit que vous avez demandé concerne quel montant sans indiscrétion?
 
Haut