FIP/FCPI

olmostoline

Contributeur
Pour Charly : mes FiP corse n'étaient pas à l'origine chez Vatel, Vatel les a repris en cours de route. J'ai senti une différence dans la gestion, mais c'est surtout dans le courage pour annoncer aux investisseurs que les PME financées avaient fait faillite et que nous ne retrouverions jamais nos mises sur ces entreprises. A voir avec le long terme si la situation s'améliore.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
s'il veut l'annuler il doit immobiliser 8k€ ( pendant minimum 5ans avec une PV incertaine )

Il n'est pas obligé d'annuler tout son IR.

s'il veut l'annuler il doit immobiliser 8k€ ( pendant minimum 5ans avec une PV incertaine )
s'il ne supporte pas 2k€ comment sa trésorerie va t'elle encaisser un décaissement de 8k€ ?

Non pas d'accord.
S'il envisage un invt c'est qu'il a bien bien qq moyen de tréso non ?
Et il y a plein d'autres sources de défisc: dons, frais, revenus, Pinel, déficit foncier, SCPI fiscales, Girardin, PER,
Tu le sais bien: il faut diversifier ses actifs et invts, c'est la base.

Après on n'a rien sans rien.
Et c'est vrai: ça consomme du cash, du risque et de la durée, la défisc.
Je n'ai fait que répondre à une question et donner mon avis sur les FiPs & FCPIs.
Je n'ai jamais prétendu qu'il fallait en faire l'alpha et l'oméga de sa défisc.
Et je sais bien qu'il y a bcp de frileux sur ce forum: je les entends et les comprends, c'est normal.

Je fais plein d'autres trucs à côté et j'utilise tout ce qui m'est d'abord utile patrimonialement, socialement, économiquement, puis efficace du point de vue du rendement pour certains autres placements, voilà tout.
Et j'y associe les frais et la fiscalité en bonne place.

Je n'invite personne à me suivre. J'apporte un témoignage avec des résultats parfois gagnants, parfois contrastés.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Tu le sais bien: il faut diversifier ses actifs et invts, c'est la base.
bien sur mais la recherche de la défisc à tous prix , surtout lorsque l'IR est modéré ( 2k€ c'est modéré à ce niveau ) peut conduire à un non sens .

l'optimisation fiscale n'a de sens que dans le mot " optimisation " . c'est à dire profiter du levier de la defisc pour augmenter son patrimoine .
dans ce sens le Pinel est un bon exemple même si on le sait bien les Pinel sont largement survendus au niveau du prix .

par contre les oneshots du genre FCPI sont à réserver aux gros contribuables qui ont les moyens de risquer de perdre leur mise .

ceci dit j'ai parlé de mes vrais chiffres dans cette discussion et je ne regrette pas d'avoir fait des FCPI ( à cette époque et avec cet intermédiaire allemand )
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Pour Charly : mes FiP corse n'étaient pas à l'origine chez Vatel, Vatel les a repris en cours de route. J'ai senti une différence dans la gestion, mais c'est surtout dans le courage pour annoncer aux investisseurs que les PME financées avaient fait faillite et que nous ne retrouverions jamais nos mises sur ces entreprises. A voir avec le long terme si la situation s'améliore.

Je reconnais que j'ai probablement été chanceux sur mes millésimes.

Dans ces produits pour finir, on sait où on est, et où l'on va: du non-coté, du risque, de l'illiquidité, de la durée longue, et dans des endroits géographiques à l'équilibre économique précaire.

Voilà, je ne pense pas brosser dans le sens du poil. Et il y a et aura quelques belles histoires, et d'autres moins belles, on le sait. Le retour que j'en ai à l'aulne de ce que je vis, est cependant un peu moins négatif, que d'aucuns le laissent entendre.

Après c'est ma vision, ma situation et mon pognon.
Chacun est libre, et j'espère plus éclairé.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
par contre les oneshots du genre FCPI sont à réserver aux gros contribuables qui ont les moyens de risquer de perdre leur mise .

C'est là qu'on n'est pas d'accord.

Si Allianz et d'autres maisons servent maintenant - expérience faite - des bon rendements, pourquoi des petits contribuables devenus allergiques à l'IR ne pourraient pas se réserver une poche de leur invt à ce type de produits ?

Pourquoi eux et pas les autres ?
Je ne te suis pas.

D'autant qu'à présent pour ma part, cela fait plus de 10 ans que je fais régulièrement du non-coté, l'argent en tout ou partie, finit par revenir chaque année, et je réinvestis tout ou partie de ce dernier, mieux éclairé, mieux aguerri et avec plus de discernement.

Et je ne me refais pas: je suis un peu risquophile; ça me regarde.
Qui sommes-nous pour dire qui doit faire quoi de façon péremptoire ?
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Qui sommes-nous pour dire qui doit faire quoi de façon péremptoire ?
nous sommes des gens expérimentés......

nous savons que la défisc pour les petits contribuables est un miroir aux alouettes qui leur coute très cher en effort de trésorerie . car il y a dans le milieu de la défisc à boire et à manger .

perso je ne me suis intéressé aux defiscs que lorsque le poids de mon IR est devenu insupportable . et auparavant j'ai mis en place la stratégie que j'énonce sur ce forum : investir pour obtenir des revenus pérennes sans se soucier de l'imposition jusqu'à ce qu'elle devienne confiscatoire

à ce moment là bien sur la défisc devient véritablement une stratégie intéressante mais ....qui peut etre risquée ( même si je fais tout pour agir de manière la plus sécurisée possible )
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
nous savons que la défisc pour les petits contribuables est un miroir aux alouettes qui leur coute très cher en effort de trésorerie . car il y a dans le milieu de la défisc à boire et à manger

Faux universellement.
Vrai dans certains cas.
Prenons donc à manger ... ou à boire donc selon l'appétit / l'appétence / son profil.

perso je ne me suis intéressé aux defiscs que lorsque le poids de mon IR est devenu insupportable

C'est bien ce que je me tue à affirmer: c'est effectivement TON expérience.
Il te faut donc simplement admettre qu'il en est d'autres.
Mon expérience de CiF quelques années m'a conduit à m'apercevoir que les profils d'investisseurs sont très divers et variés pas toujours corrélés à leur niveau d'imposition, crois moi.

j'ai mis en place la stratégie que j'énonce sur ce forum : investir pour obtenir des revenus pérennes sans se soucier de l'imposition jusqu'à ce qu'elle devienne confiscatoire

Certes, c'est TA stratégie. Elle est louable.
Mais elle ne vaut pas évangile: l'apôtre Buffeto n'est pas mentionné dans les Saintes écritures 😇
Je te rassure de suite: la mienne non plus.

Une chose nous rassemble: le rock'n'roll !
il nous faudrait d'ailleurs y trouver un véhicule d’investissement, et défiscalisant si possible 🤔
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
C'est bien ce que je me tue à affirmer: c'est effectivement TON expérience.

Certes, c'est TA stratégie. Elle est louable.

bien sur que non . cette stratégie de réserver la defisc pour l'IR élevé est conseillée par nombre de conseillers fiscaux mais aussi relayée par les éditorialistes de la presse financière et économique ainsi que dans les émissions grand public de BFM Buisness.

je n'ai rien inventé . je n'ai fait que mettre en place et optimiser ce qui est conseillé par les spécialistes
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
aussi relayée par les éditorialistes de la presse financière et économique ainsi que dans les émissions grand public de BFM Buisness.

Alleluïa on est sauvé alors, merci les journalistes, les conseillers fiscaux et BFM !
Franchement là tu me déçois bcp.
Mais soudain je comprends bcp mieux ta psychologie.

Je vais enquêter plus précisément sur le topic de la file et revenir avec des chiffres clairs et objectifs.
 

yoja

Membre
Merci pour vos messages, pour répondre à buffeto, c'est pas que je ne supporte pas 2000 e en moins, c'est juste que j'essaye d'optimiser au mieux se que je peux faire avec le patrimoine financier que j'ai.
Donc diversifier, pea, assurance vie, fcpi pour défiscaliser mon IR...
Je pense même me lancer dans une scpi a crédit mais je prefere attendre 2021 et/ou pourquoi pas faire de la lmnp.
Pour résumer mon patrimoine 40000 sur PEL (2.5%), 15000 e (libre) que je veux investir sur pea (etf,actions) , assurance vie (sci,scpi,etf) et fip/fcpi.
 
Haut