FIP/FCPI

yoja

Membre
Bonjour à tous,

Je serais intéressé à faire de la défiscalisation concernant ces produits FIP/FCPI.
Je voulais savoir pour les connaisseurs ce que vous en pensez, si vous connaissez des bons produits à conseiller ou de meilleures méthodes pour défiscaliser en sachant que je suis à un peu moins de 2000 e d'impôts ?

Cordialement.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
je suis à un peu moins de 2000 e d'impôts ?
de mon point de vue la defisc n'est à envisager que lorsque l'IR est un nombre à 5 chiffres.

en deçà mieux vaut s'enrichir quitte a payer plus d'IR , pour ensuite bénéficier du levier de la défisc pour augmenter son patrimoine .

sinon cette année les FCPI défiscalisent à 25% c'est intéressant mais.....risqué . à toi de voir
 

Atys

Contributeur régulier
Perso je déconseille fortement. Ma perte a été bien supérieure à l'economie fiscale sur 5 fcpi/fip différents 😭
 

Triaslau

Contributeur régulier
Idem, je déconseille ce genre de produits. C'est presque impossible de trouver un produit où les frais ne sont pas au moins égaux à l'économie fiscale alors que ce sont des produits risqués par nature, surtout à la veille d'une crise économique ...
 

TOM2

Contributeur régulier
Bonjour,
J' en ai pris plein par le passé et peu ont été positifs reduction d'impôt inclue, j' ai juste bloqué de l' argent inutilement pendant 8 ans au mieux. il m'en reste encore dont les dates de déblocage sont repoussées... et je ne parle pas des fip corse👎, sofica 👎. Je regrette ces placements et ne vous les conseille pas.
 

Softy

Contributeur régulier
Bonsoir, le principal problème des FIP ou FCPI est les énormes frais de gestion annuels, entre 4 et 5% par an ce qui cumulé sur 8 à 10 ans représente 32 à 50% (sans parler des éventuels frais d'entrée).
Donc, malgré la réduction d'IR de 25% qui vous fait croire que vous avez "une marge bénéficiaire", vous démarrez en réalité avec une moins-value latente et hélas les frais de gestion ne sont pas souvent abordés lors des rdv clients.
Effectivement il vaut mieux fuir ce type d'investissement.
 
J'en ai acheté 1000€ pour voir. Avec 50€ de frais d'entrée non négociables. 38% d'IR en moins (FIP Corse), aujourd'hui ca doit valoir 500€ grand max, et ce n'est pas liquide... Bref, mon expérience avec ces produits est très négative.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je vais dénoter par rapport à mes camarades:

1°) Je m'inscris en faux par rapport à ce qu'écrit régulièrement Buffetto: il est des gens pour qui 2000€ d'IR c'est effectivement que d'alle et ça monte même à beaucoup + que ça, et d'autres pour qui c'est beaucoup, voire totalement insupportable.
Je confesse que c'est mon cas: après n'avoir payé aucun IR pendant plus de 10 ans d'affilée, cette année je me suis loupé et suis passé de -3500€ (crédit d'IR dû à l'impact CIMR l'an passé) en 2019, à +600€ cette année, que je n'ai pas vus venir, et qui me sont totalement insupportables (moralement pas financièrement: la force de l'habitude sans doute)
=> Donc il n'y a pas de règles; chacun a son niveau de sensibilité propre

2°) Tous les produits et toutes les maisons ne se se valent pas en FiP / FCPI:
Si tu veux te lancer dans ces produits, il te faut prendre des maisons expérimentées avec des track-records et donc des résultats reconnus. Il y a 10 à 15 ans, il fallait être un peu tête brûlée pour y investir. Aujourd'hui ça n'est plus le cas. L'expérience parle un peu mieux.
Attention ça reste risqué et illiquide pendant disons 10 ans pour être tranquille. Mais le risque porte aujourd'hui sur uniquement 75% de ton capital.
Mes Fips Corses de 2009 et 2010 aujourd'hui débouclés (partiellement pour ce dernier), ont généré entre 7 à 8% de rendement annualisé, avantage fiscal inclu naturellement.
Buffeto se sert en Fip / FCPI chez Allianz je crois et ils sont très performants, moi davantage chez Vatel Capital.
Il y en a d'autres (cf l'article en pdf sur les perfs arrêtées au 31/12/19).
Après je dois aussi dire que j'ai pris un gros bouillon récemment sur des FiPs et FCPIs pris chez ARKEON (maison de gestion qui a déposé le bilan) reprise par Equitis: là j'ai perdu 80% de mon invt. Fort heureusement ce n'était que sur 1000 boules. (2 x 500€). J'ai appris.
=> ARKEON a été monté à la va-vite par le Crédit Mutuel ARKEA et n'avait aucune expérience du non-coté.

3°) Taux de réduction d'IR et frais:
il est vrai qu'à l'origine, les taux de défisc des FiPs Corse étaient de 50%; le risque était donc très contenu !
Aujourd'hui 38% et même un peu moins ai-je entendu dire.
Et les frais sans doute élevés; c'est souvent le cas dans bcp de niches fiscales. Mais je ne m'arrête jamais aux frais personnellement; je regarde le résultat final.
Globalement mes FiPs Corse marchent assez bien voire très bien.
Il est trop tôt pour mes FCPIs en cours: chez TRUFFLE (bof !) et chez VATEL (Dividendes plus: à voir mais départ poussif). Je viens de lancer en 2018 et 2019 des FiPs OM (Outre-Mer pas le club de foot de Marseille !) avec 38% de réduction d'IR. Là, je confesse que c'est très risqué et déconseille aux novices d'y aller.
Mais il faut bien qq pionniers et explorateurs que diable !

Dans ces produits et à l'heure où tout le monde s'interroge sur la forme de la courbe de la reprise économique post covid (en V, en W, en L, en K, en racine carrée inversée, en aile d'oiseau ou que sais-je encore), théoriquement nous sommes dans une courbe en "J"; d'abord ça plonge pendant quelques années et puis c'est censé remonté selon la fortune, l'expérience et le talent de la maison de gestion concernée.

Mais si tu veux mon avis, l'histoire et le destin des FiPs & FCPIs ne se lisent ni dans le marc de café et encore moins dans l'alphabet.

Bonne réflexion et bons choix.
 

Pièces jointes

  • Performances FiPs & FCPI_311219.pdf
    33,8 KB · Affichages: 11

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
1°) Je m'inscris en faux par rapport à ce qu'écrit régulièrement Buffetto:
prenons l'exemple de @yoja ...

il paye 2k€ d'IR .

s'il veut l'annuler il doit immobiliser 8k€ ( pendant minimum 5ans avec une PV incertaine )

s'il ne supporte pas 2k€ comment sa trésorerie va t'elle encaisser un décaissement de 8k€ ?

par contre ces 8k€ investis sur une SCPI lui auraient rapporté 400€ de revenus ( certes fiscalisés ) pérennes .....

le choix est assez simple puisque 400€ pendant 5ans font 2000€ soit autant que la défisc initiale mais avec un risque bien moindre sur le capital .

CQFD
 
Haut