Les taux des crédits immobiliers de plus en plus élevés favorisent les refus de financement. Dans ce contexte, le courtier Vousfinancer, souligne que les taux variables ou mixtes font leur retour. Ils permettent ainsi de faire passer des dossiers sans être bloqués par les taux d'usure.

En ce début du mois de septembre, les taux immobiliers moyens sont plutôt stables et s'élèvent à 1,5% sur 15 ans, 1,75% sur 20 ans et 1,90% sur 25 ans, mais de plus en plus de banques affichent des taux supérieurs à 2% sur 20 et 25 ans, constate le courtier Vousfinancer. « Pour autant, quelques-unes ont à nouveau affiché des augmentations de taux de 0,10 à 0,20%, avec des hausses globales depuis le début de l'année qui atteignent 1 point, voire plus », explique Vousfinancer dans son étude.

« La situation est absurde »... Ces Français privés de prêt immobilier à cause du taux d'usure

Mais les établissements bancaires sont de plus en plus bloqués par le taux d'usure. Le taux maximum au-delà duquel elles ne peuvent pas prêter est fixé à 2,57% pour les crédits de 20 ans et plus et 2,60% pour les prêts de moins de 20 ans. Dans ce contexte, elles remettent au goût du jour les prêts à taux variable. Une solution pour « faire passer des dossiers qui, à taux fixes, auraient été au-dessus du taux d'usure, donc refusés », explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer. Selon Vousfinancer, les taux des prêts à taux variable sont actuellement inférieurs de 0,40 à 0,60 point à ceux à taux fixes.

Comment fonctionnent les crédits à taux variable capés ?

Le crédit à taux variable permet aux banques de proposer un crédit immobilier à un taux d'intérêt amené à évoluer. Il existe plusieurs formules de taux variables.

-Les taux capés un ou deux points, qui ne pourront augmenter de plus de 1 ou 2 points mais pourront diminuer en cas de baisse du taux de référence, c'est-à-dire l'Euribor, taux de l'argent à court terme pratiqué entre les banques de la zone euro. Vousfinancer rapporte un exemple de financement obtenu avec cette option : un taux de 1,69% capé 2, sur 25 ans, (contre 2,25% à taux fixe) à Toulouse pour un célibataire primo-accédant avec 1400 euros de revenus, pour un crédit de 120 000 euros avec 27 000 euros d'apport

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

-Les taux mixtes : fixes sur 5 à 10 ans, puis variables capés sur le reste de la durée du prêt. Ce système permet de limiter la hausse du taux en début de prêt, au moment où la part d'intérêt est la plus importante. « Avantage : une fois arrivé dans la partie variable, le bien peut être revendu et le prêt remboursé dans pénalités de remboursement anticipé », explique Vousfinancer.

Le courtier rapporte qu'un couple primo-accédants avec 4 100 euros de revenus, pour un crédit de 230 000 euros, avec 140 000 euros d'apport, a décroché un taux de 1,43% sur 20 ans, sur 6 ans fixes, puis variable (contre 2% à taux fixe).

Crédit immobilier : ce produit oublié qui peut vous aider à passer sous le taux d'usure

« Ces crédits avaient presque totalement disparus avec les taux historiquement bas... Ils ont représenté 0,5% des crédits en 2021, mais ils pourraient faire leur retour d'ici la fin de l'année », explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Il s'agit donc un solution pour les emprunteurs à qui on refuse un financement. Mais cette solution ne concerne encore que « peu de banques et peu de dossiers », nuance Vousfinancer.

Trouvez les meilleurs taux pour votre crédit immo