Prêt immobilier : 4 chiffres à retenir sur une année record

Immeuble
© Brad Pict - stock.adobe.com

L’année 2019 du crédit immobilier a été hors norme, comme l’illustrent les données officielles publiées mercredi 5 février par la Banque de France. Illustration, en 4 chiffres.

258 milliards d’euros de nouveaux crédits immobiliers

Les Français s’endettent toujours en masse pour financer leurs achats immobiliers : « La production de nouveaux crédits à l'habitat s'établit à 258 milliards d'euros [en 2019], après 214 milliards d'euros en 2018 », relève la Banque de France dans son relevé mensuel, basé sur les crédits effectivement contractés dans les réseaux bancaires, ce qui explique le délai de publication pour des statistiques portant sur le mois de décembre. En bouclant l’année avec une production de 258 milliards d’euros de nouveaux crédits, le prêt à l’habitat signe sa deuxième meilleure année de l’histoire, tutoyant le record de 2017 (près de 274 milliards d’euros). Une envolée qui s’explique d’une part par la hausse des prix des logements, mais aussi par la baisse des taux : le crédit « pas cher » permet aux emprunteurs de s’endetter longtemps, pour de « gros » montants.

Lire aussi : Les perdants de la baisse des taux

53 milliards d’euros de rachats et renégociations

La forte production de crédits immobiliers s’explique aussi en partie, selon la Banque de France, par « une reprise des flux de rachats et renégociations (53 milliards d’euros en 2019, après 35 milliards d'euros en 2018) », certains emprunteurs cherchant à profiter des nouveaux records de taux bas pour abaisser le coût de leur remboursement d’emprunt. En octobre, novembre et en décembre, la part des renégociations de crédit a représenté plus du quart de la production.

1 078 milliards d’euros à rembourser au total

Les encours globaux du crédit immobilier battent chaque mois un nouveau record. Après avoir franchi le seuil très symbolique des 1 000 milliards d’euros en novembre 2018, la somme globale des prêts immobiliers restants à rembourser par les particuliers atteint 1 078 milliards d’euros à la fin décembre 2019.

Un taux moyen de 1,17% fin 2019

La Banque de France ne livre pas de baromètre détaillé des taux de crédit pour chaque durée d’emprunt. L’institution monétaire communique uniquement une moyenne globale : elle se situe à 1,17% en décembre. Record historique. Une nouvelle fois. Ce taux moyen a très longuement stationné entre 1,50% et 1,70%, de septembre 2016 jusqu’à la fin 2018. Il s’est stabilisé autour de 1,50% lors de la première partie de l’année 2019, jusqu’en avril, avant de tomber jusqu’à 1,17%, donc, lors des mois suivants. Il est peu probable que ce record soit dépassé en 2020. En effet, les banques sont plus hostiles envers les emprunteurs en ce début d'année.

Voir aussi une sélection de taux de prêts immobiliers

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox