Les taux fixes des prêts immobiliers poursuivent leur lente érosion, ce qui permet toujours d’obtenir un financement immobilier à des conditions record. Toutefois, il y a quelques disparités selon les villes ou régions, à en croire les données publiées par les courtiers en crédit.

Du 2% sur 20 ans, en moyenne, sur la majeure partie du territoire national : tel est le dernier chiffre communiqué par Empruntis. Dans le cadre de son baromètre mensuel des taux en région, le courtier en crédit découpe la France en sept grandes zones géographiques (1). Seule l'une d'elles affiche un décalage, très léger, sur ces prêts à taux fixe sur 20 ans : l'Ile-de-France (à laquelle le courtier accole une partie du Centre), à 1,95%.

Sur les prêts à 15 ans, toutes les régions affichent du 1,75% en moyenne. Et sur 25 ans, la règle se situe à 2,20% en moyenne, sauf sur la côte méditerranéenne où le taux moyen grimpe à 2,25%.

Ile-de-France et Haute-Normandie au plus bas

Contrairement à Empruntis, les autres courtiers ne livrent pas de moyennes, mais uniquement des taux obtenus pour leurs meilleurs dossiers, une donnée évidemment moins représentative. Ainsi, dans sa météo des taux de mai, Cafpi évoque des conditions très favorables en Haute-Normandie, à 1,41% sur 20 ans dans le meilleur des cas.

Sur 20 ans, les excellents dossiers obtiennent des taux tombant jusqu’à 1,50% environ en Bretagne, Centre, Ile-de-France, Limousin, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Picardie et Poitou-Charentes. Les autres régions tiennent dans une fourchette allant de 1,55% à 1,71%. Sauf sur l’île de la Réunion (1,89%), en Corse (1,85%) et en Aquitaine (1,75%).

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Les taux fixes dans 20 grandes villes

Ce lundi, le courtier Meilleurtaux a pour sa part livré son baromètre du pouvoir d’achat dans 20 grandes métropoles françaises. Dans ce cadre, le courtier indique les barèmes obtenus pour ses « excellents dossiers » - des emprunteurs plutôt jeunes, avec un bon niveau de revenu, de l’apport personnel, etc - entre le 1er et le 15 mai :

  • Paris : 1,50% sur 20 ans
  • Lyon : 1,50% sur 20 ans
  • Marseille : 1,45% sur 20 ans
  • Toulouse : 1,41% sur 20 ans
  • Bordeaux : 1,41% sur 20 ans
  • Lille : 1,20% sur 20 ans
  • Nice : 1,45% sur 20 ans
  • Nantes : 1,41% sur 20 ans
  • Strasbourg : 1,50% sur 20 ans
  • Rennes : 1,41% sur 20 ans
  • Grenoble : 1,50% sur 20 ans
  • Toulon : 1,45% sur 20 ans
  • Montpellier : 1,45% sur 20 ans
  • Reims : 1,20% sur 20 ans
  • Le Havre : 1,41% sur 20 ans
  • Saint-Etienne : 1,50% sur 20 ans
  • Dijon : 1,50% sur 20 ans
  • Nîmes : 1,45% sur 20 ans
  • Angers : 1,41% sur 20 ans
  • Le Mans : 1,41% sur 20 ans

Lire aussi : Les taux à 20 ans désormais sous les 2%

(1) Nord, Ile-de-France, Est, Rhône-Alpes, Méditerranée, Sud-Ouest et Ouest.