A l’occasion de sa conférence trimestrielle, cette semaine, l’observatoire Crédit Logement/CSA a annoncé un taux de crédit immobilier moyen de 2,52% en octobre. Et il a livré son analyse sur la tendance des prochains mois.

« Les conditions de crédit devraient (…) rester très bonnes jusqu’à l’été voire jusqu’à l’automne 2015. » S’il ne livre aucun chiffre, l’observatoire Crédit Logement/CSA se risque à une projection à long terme dans son tableau de bord trimestriel publié mercredi.

Il base son analyse sur deux indicateurs. Tout d'abord, « les tensions sur les taux des OAT à 10 ans (1) se sont nettement allégées depuis le printemps. La plupart des scénarios considèrent pourtant que ces taux devraient subir une remontée de l’ordre de 20 à 30 points de base d’ici l’été 2015 », avant une « remontée comparable » sur la seconde partie d’année.

L’observatoire interprète aussi la politique de la Banque centrale européenne : « Ces scénarios prévoient aussi le maintien à 0,05% du principal taux de refinancement de la BCE jusqu’en fin 2015 », ce qui fait dire à Crédit Logement/CSA que les taux ne devraient pas s’envoler lors des douze prochains mois. Attention toutefois : cet élément n'est évidemment le seul à impacter l'évolution des taux immobiliers des banques, comme le soulignait récemment le président du groupe In&Fi Crédits, Pascal Beuvelet, dans une interview à cBanque.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Un crédit de 17 ans et 2 mois en moyenne

A plus court terme, l’observatoire Crédit Logement/CSA, qui appuie ses études sur « plus de 16.000 opérations en moyenne », annonce un taux moyen de crédit immobilier chutant à 2,52% en octobre, hors assurances et coût des sûretés. En parallèle, les durées d’emprunt « se maintiennent à un niveau élevé », 206 mois - tous types de projets immobiliers confondus : travaux, ancien et neuf -, soit 17 ans et deux mois.

Lire aussi : Les taux des crédits immobiliers tombent à 2,65% au 3e trimestre (Crédit Logement)

(1) Obligation assimilable au Trésor. Ces taux sont régulièrement présentés comme un indicateur des évolutions des taux immobiliers.