Les établissements bancaires interrogés par la Banque de France ont noté une légère reprise de la demande de crédits à l’habitat en mai 2014. L’intérêt des particuliers pour le prêt immobilier retrouve son niveau de l’été 2013 après des mois de recul. La demande relative aux crédits à la consommation est quasiment stable.

Les banques témoignent d’une légère reprise de la demande de crédits à l’habitat, selon l’enquête mensuelle sur la distribution du crédit publiée ce lundi par la Banque de France. Sur 100 établissements bancaires interrogés, 86 estiment que la demande des particuliers est « restée à peu près inchangée » en mai par rapport au mois précédent mais les 14 autres constatent une légère augmentation. Au cours du dernier semestre, la tendance était clairement orientée à la baisse : une telle reprise de la demande n’a pas été constatée depuis septembre 2013.

En revanche, pas de changement du côté des critères d’octroi : la totalité des banques interrogées assurent qu’elles « n’ont pratiquement pas changé » entre avril et mai 2014.

La demande des crédits à la consommation reste stable

L’enquête revient également sur les chiffres du crédit à la consommation. Sans plus de précisions, la Banque de France affirme que la demande « relative aux crédits à la consommation est stable » en mai. Au cours des 12 derniers mois, les établissements bancaires n’ont constaté que trois mois de hausse de la demande, les 9 autres mois étant une alternance de baisse et de stabilité.  

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Du côté de la clientèle professionnelle, les demandes de crédits ne sont pas plus dynamiques : les banques notent que la demande de crédits de l’ensemble des entreprises est stable en mai, « légèrement négati[ve] pour les PME » précise la Banque de France.