Une consultation sur les caractéristiques du futur registre national des crédits a été ouverte lundi par le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, et le ministre délégué à la Consommation, Benoit Hamon, selon un communiqué.

« Le gouvernement a souhaité solliciter l'avis des différentes parties prenantes sur un certain nombre d'orientations, sous la forme d'un questionnaire », indique Bercy dans le communiqué. La consultation est ouverte jusqu'au 27 février.

Sujet très controversé, le registre national des crédits, souvent appelé fichier positif, divise tant au sein des associations de consommateurs que des établissements de crédit ou du monde politique. Il doit recenser l'ensemble des crédits contractés par les particuliers pour éviter que des ménages ne puissent souscrire des crédits en rafale et ne sombrent dans le surendettement.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

Enterré par la précédente majorité après que la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a formulé des réserves, il a été remis sur les rails par le gouvernement en décembre.