La demande de crédit immobilier des ménages a de nouveau diminué en janvier, selon l'enquête mensuelle auprès des banques sur la distribution du crédit publiée mardi par la Banque de France, qui fait également état d'un repli de la demande de crédit des entreprises.

Pour 40,7% des établissements interrogés, la demande de crédit à l'habitat a "diminué quelque peu" en janvier, quand elle "est restée à peu près inchangée pour 57,1% des banques et qu'elle "a diminué sensiblement" pour 2,2%. Les réponses sont pondérées en fonction du poids de chaque banque dans le volume des crédits accordés.

C'est la dix-septième fois en vingt et un mois que le solde des réponses pointe une réduction de la demande de crédit immobilier, les quatre autres mois ayant marqué une stabilité. "Cette orientation est principalement imputée aux perspectives jugées défavorables du marché du logement ainsi qu'au recul de la confiance des consommateurs", indique l'étude.

Quant aux critères d'octroi, 13,2% des établissements indiquent qu'ils "se sont quelque peu durcis" en janvier, les autres rapportant qu'ils "n'ont pratiquement pas changé". Il s'agit de la première évolution des critères d'attribution, qui n'avaient plus bougé, selon les banques, depuis juin 2012.

Certaines banques indiquent avoir augmenté leurs marges sur les prêts à l'habitat comme sur les crédits à la consommation ou accru leurs exigences de garanties pour l'octroi de crédit à la consommation, selon l'étude.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Pour les entreprises, 39,2% des banques indiquent que leur demande de crédit "a diminué quelque peu" en janvier, le solde ne constatant pas de changement. Les critères d'octroi des crédits aux entreprises sont, eux, restés inchangés, selon les banques, pour le neuvième mois consécutif.