Selon les données de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen des crédits immobiliers accordés aux particuliers ont atteint leur plus bas historique en décembre, à 3,23%. En 2012, la production de prêts immobiliers a reculé de 33,1% en France.

En décembre 2012, les taux des prêts immobiliers se sont établis à 3,23% en moyenne, hors assurance et coût des suretés, selon les chiffres dévoilés ce jeudi par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, soit un taux inférieur au précédent record de 3,25% établi en novembre 2010. Le taux moyen était de 3,31% le mois précédent et de 3,95% en mars 2012.

Cette baisse concerne l'ensemble du marché aussi bien dans l'ancien, qui est passé de 3,97% en février à 3,23% en décembre, que le marché du neuf, qui a lui aussi enregistré un recul, en passant de 3,93% en février à 3,22% à la fin de l'année dernière.

Grâce à cette baisse des taux, « inédite depuis la Libération » précise Crédit Logement, « les établissements de crédit limitent la chute d’activité d’un marché particulièrement déprimé ».

L’activité du marché des crédits en recul en 2012

En effet, l’année 2012 aura été marquée par un certain attentisme des emprunteurs. Ainsi, le total des prêts accordés a été en recul de 33,1% pendant l’année qui vient de s’écouler.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Dans le détail, le recul de la production a été de 21,4% sur l’ensemble du premier semestre 2012. Ni pendant l’été, ni en septembre, « alors que le marché retrouve habituellement de la vigueur avec la rentrée » rappelle Crédit Logement, la production ne s’est ressaisie : durant le 3e trimestre 2012, elle a été en recul de 24,3% avant un léger redressement en novembre et un nouveau recul en décembre (-38,3% par rapport à décembre 2011).

208 mois, durée moyenne des prêts

L’Observatoire montre également que l’apport personnel moyen « progresse moins vite que par le passé ». En 2011, sa progression était de 9,7%, elle n’est que de 6,7% en 2012. L’étude révèle enfin qu’ « en décembre 2012, la durée des prêts s’est établie à 208 mois », contre 207 en octobre et septembre, après un « recul brutal » en avril, quand elle est passée à 200 mois, contre 214 depuis le début de l'année 2011.