L’ASF (Association française des sociétés financières), qui regroupe l’essentiel des établissements spécialisés dans le crédit à la consommation, vient de nommer Armand Pujal, ancien secrétaire général de la Banque de France, au poste de médiateur. Celui-ci interviendra dans les litiges opposant les sociétés adhérentes de l’association à leurs clients.

En tant qu’association professionnelle, l’ASF regroupe 317 établissements de crédit spécialisés, des banques mais aussi des sociétés financières, qui affichent un encours de crédit cumulé de 300 milliards d’euros au 30 juin 2012. Ces adhérents représentent notamment 60% environ du marché du crédit à la consommation, dont la quasi-totalité des encours de crédits renouvelables.

Le médiateur de l’ASF, rappelle le communiqué de l’association, « est compétent pour tous les litiges survenant entre les professionnels et leurs clients particuliers en matière de crédit à la consommation, financement du logement, caution, prestataires de services d’investissement ou de paiement ». Son rôle est proche de celui du médiateur d’une autre association professionnelle, la Fédération bancaire française (FBF), qui représente le secteur bancaire français. Les deux sont des médiateurs « pour compte commun », c’est-à-dire qu’ils interviennent dans les litiges de plusieurs enseignes, celles qui n’ont pas désigné par ailleurs leur propre médiateur, dit « en compte propre ».

Armand Pujal vient de prendre sa retraite de la Banque de France, où il exerçait depuis 2011 le poste de secrétaire général. Il avait avant cette date occupé les fonctions de caissier général, puis de secrétaire général adjoint de la commission bancaire. Il a à cette occasion supervisé les activités des établissements de crédit. A l'ASF, il remplace Bernard Drot, qui occupait le poste depuis six ans.

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

A lire sur le même sujet : Dans la jungle de la médiation bancaire et financière