Sur Europe 1, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a appelé les banques françaises à se "bouger" sur le crédit aux entreprises et aux particuliers, leur demandant d'être "plus actives".

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

"J'attends des banques qu'elles soient plus actives sur les crédits à l'économie", a-t-il exhorté. "C'est pour cela qu'on leur prête de l'argent, qu'on leur prête à de très bonnes conditions et qu'on leur garantit ça sur plusieurs années". Christian Noyer faisait référence aux mesures exceptionnelles mises en place par la Banque centrale européenne (BCE), qui prête à taux fixe et sans limite de montant à un jour, une semaine, un mois, trois mois, six mois, un an et trois ans.

Le gouverneur souhaite que les banques françaises "bougent, qu'elles soient actives, qu'elles soient vraiment dynamiques dans la distribution du crédit, aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers". Les derniers indicateurs publiés par la Banque de France montrent que les crédits continuent à progresser, mais que leur rythme de hausse tend à se ralentir, surtout en ce qui concerne les entreprises.