La progression du crédit immobilier a de nouveau ralenti en septembre en France, pour le quatrième mois d'affilée, mais reste dynamique, selon des chiffres publiés jeudi par la Banque de France.

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Le rythme de croissance des prêts à l'habitat a atteint 8,2% en septembre sur un an, contre 8,4% en août. Le ralentissement est beaucoup plus marqué pour le crédit à la consommation, qui a affiché en septembre son plus faible taux de croissance annuel depuis deux ans (octobre 2009), à 1,2%.

Au total, les crédits aux ménages atteignaient, fin septembre, 1.092 milliards d'euros, en hausse de 6,8% sur un an.

A l'opposé, le crédit aux entreprises a lui enregistré une accélération, avec un taux de croissance annuel de 5,1%, contre 4,5% en août, mais le phénomène « est dû principalement à un effet de base », explique la Banque de France dans son communiqué. Fin septembre, le total des crédits en cours aux entreprises et aux ménages se montait à 1.904 milliards d'euros.