Les banques françaises réclament actuellement des marges plus élevées sur les emprunts qu'elles accordent aux grandes entreprises, selon le dernier indicateur mensuel publié vendredi par l'Association française des trésoriers d'entreprise (AFTE).

Protégez votre compagnon grâce à notre comparateur d'assurances animaux

A la question « la marge payée sur vos crédits bancaires a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer », l'écart entre les entreprises faisant état d'une hausse et celles rapportant une baisse a atteint 22,8 points en septembre. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis mi-2009.

« Les entreprises font donc état d'un début de tension sur les marges bancaires qu'elles négocient sur leurs emprunts », résume l'AFTE, qui réunit les trésoriers de grandes entreprises.

L'AFTE indique également que l'écart entre le taux d'intérêt moyen appliqué sur les nouveaux crédits bancaires et le principal taux de référence du marché interbancaire, l'Euribor à échéance trois mois, était proche en septembre du plus haut niveau jamais enregistré par l'association, dont les statistiques remontent à 2005.