La ministre de l'Economie, Christine Lagarde a refusé vendredi la création d'un fichier positif, recensant l'ensemble des crédits des particuliers, en proposant la mise en place "dans un délai de 12 mois" d'une "instance de préfiguration".

Regroupez vos crédits! Jusqu'à -60% sur vos mensualités. Réponse en 48h

« Je suis pour un outil qui fonctionne », a déclaré Mme Lagarde devant les députés lors de l'examen du projet de loi sur le crédit à la consommation. Elle a jugé que le fichier des incidents de paiements actuel était « améliorable dans des délais très rapides ».

« Nous pouvons améliorer la situation, c'est-à-dire aller vers la création d'un répertoire qui recense l'ensemble des crédits de nature mobilière qui sont détenus par les ménages qu'ils soient ou non surendettés, qu'ils soient ou non en situation de paiement ».

« Nous devons mettre en place une instance de préfiguration parce que l'on ne fait pas du jour au lendemain un saut quantitatif de cette nature pour passer du fichier des incidents de paiement à un répertoire général pour 9 millions de personnes », a argué Mme Lagarde. « Préfiguration cela veut dire la mise en place dans un délai de 12 mois », a-t-elle assuré.