Une étude de l'Insee publiée mardi 3 mai et portant sur la composition du patrimoine des ménages livre quelques chiffres sur l'âge de l'accès à la propriété. Et sans surprise, plus on vieillit, plus on a de chance d'être propriétaire.

À quel âge a-t-on le plus de chances de devenir propriétaire ? Dans une nouvelle édition de son étude de référence sur le patrimoine des ménages, publiée ce mardi 3 mai, l'Insee souligne que 61,2% des ménages vivant en France hors Mayotte possèdent un bien immobilier. « Une part stable depuis dix ans », note l'institut.

L'étude montre également que le pourcentage de propriétaires augmente en fonction de la tranche d'âge. Si 19,8% des ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans détiennent du patrimoine immobilier, c'est en revanche le cas pour 73,4% des ménages de 70 ans ou plus. La moyenne est atteinte pour la tranche d'âge 30-39 ans (51,6%), et allègrement dépassée pour les 40-49 ans (61,3%), les 50-59 ans (65,9%) et les 60-69 ans (69,5%).

Pourcentage de ménages avec du patrimoine immobilier

Tranche d'âge2021
Moins de 30 ans19,8%
30-39 ans51,6%
40-49 ans61,3%
50-59 ans65,9%
60-69 ans69,5%
70 ans et plus73,4%

Chiffres issus de l'étude Insee sur le patrimoine des ménages en date du 3 mai 2022.

Une baisse chez les moins de 30 ans

« Entre 2010 et 2018, les écarts s'étaient resserrés : favorisé par un meilleur accès au crédit immobilier, le taux de détention avait progressé de 5 points pour l'ensemble des ménages dont la personne de référence avait moins de 40 ans, alors qu'il avait diminué pour leurs aînés. À l'inverse, depuis 2018, la détention immobilière baisse de 2,4 points chez les moins de 30 ans et de 3,8 points pour les trentenaires, alors qu'elle est plutôt stable chez les ménages plus âgés », détaille l'Insee.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

La détention immobilière recule cependant depuis 2010, de 7,3 points pour la tranche d'âge 50-59 ans et de 6,2 points pour les 60-69 ans. Pour l'Insee, ces diminutions peuvent s'expliquer par la désaccumulation au moment du passage à la retraite (un ménage qui déciderait par exemple de vendre sa résidence principale pour s'établir à temps plein dans sa résidence secondaire) mais également « traduire un accès à la propriété plus difficile pour les générations nées au tournant des années 1960. Les plus touchés sont les retraités, en particulier les anciens salariés non cadres (– 6 points), et les inactifs n'ayant jamais travaillé (– 7,7 points) », écrit l'institut.

Immobilier, assurance vie, bourse... Quels sont les placements les plus rentables sur 5 ans ?

Mais alors, que possèdent les ménages en termes d'immobilier ? Dans le détail, 57,5% sont propriétaires de leur résidence principale et 19,2% possèdent un autre logement (résidence secondaire, logement vacant, loué ou mis à disposition gratuitement). Les 50-59 ans et 60-69 ans sont d'ailleurs les tranches d'âge avec le plus fort pourcentage d'autres logements (respectivement 24,6% et 23,2%). Et il faut atteindre le cap de la quarantaine pour qu'une majorité de foyers soit propriétaire de sa résidence principale : seuls 47% des trentenaires possèdent leur logement.

Qui est propriétaire de sa résidence principale ?

Tranche d'âge

Pourcentage de propriétaires
de la résidence principale

Moins de 30 ans17%
30-39 ans47%
40-49 ans57%
50-59 ans61%
60-69 ans66%
70 ans et plus71%

Chiffres 2021 issus de l'étude Insee sur le patrimoine des ménages en date du 3 mai 2022.