Dans une étude réalisée par Meilleurtaux.com, les villes de France sont classées selon le pouvoir d'achat immobilier qu'elles offrent. Résultat, Le Mans, Angers et Toulon ont tellement séduit que le prix au mètre carré s'est envolé...

C'est la rançon du succès : l'engouement pour les villes du Mans, Angers et Toulon a fait baisser le pouvoir d'achat immobilier dans ces villes moyennes de province selon les calculs de Meilleurtaux.com. En clair, la surface que l'on peut acquérir pour 1 000 euros de mensualité sur 20 ans - calculés avec le taux fixe sur 20 ans - diminue.

Ainsi, Le Mans et Angers, situées entre 1h et 1h30 de Paris, ont respectivement perdu 14 m2 en un an, en passant de 123 m2 à 109 m2 et 16m2, passant de 94m2 à 78m2. Dans le sud de la France, à Toulon, la perte est de 11m2, passant de 93m2 à 82m2. Mais, malgré cette baisse, Le Mans reste deuxième du classement français du pouvoir d'achat immobilier, Toulon 6e et Angers 8e d'un palmarès dominé par Saint-Etienne. La ville du Forez propose le pouvoir d'achat immobilier le plus élevé de France, bien qu'en baisse sur un an.

Voir notre baromètre des taux des prêts immobiliers

Malgré la crise sanitaire, les prix dans les grandes métropoles restent élevés et leurs habitants partent à la recherche de logements dans les villes moyennes et à taille plus humaine et dynamiques « Les Français peuvent désormais donner plus d'importance à la qualité de vie, explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com. Le confinement a été déterminant pour bon nombre d'acquéreurs. Ils préfèrent quitter leurs logements exigus, comme c'est souvent le cas dans les grandes villes, pour davantage d'espace. La proximité avec la mer plaît beaucoup. En outre, le développement croissant du télétravail facilite aussi les départs des grandes métropoles ; c'est donc pour cela que les villes qui attirent font face à une hausse des prix auxquelles elles n'étaient pas forcément préparées », ajoute-t-elle.

Les conditions d'emprunt assouplies

Le 17 décembre dernier, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a assoupli les conditions d'emprunt. Le taux d'endettement maximum autorisé passe de 33% à 35% et la durée d'emprunt pourra s'élever à 27 ans (en cas d'achat dans le neuf). Une bonne nouvelle, notamment pour les primo-accédants, qui avec des taux encore bas, auront sans doute la possibilité d'emprunter plus facilement.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

L'exception Paris

Toujours à part sur les questions d'immobilier, Paris et ses 10 000 euros moyens du m2, est la seule ville de France à voir le pouvoir d'achat immobilier progresser de 1 m2. La capitale « a beau être très attractive économiquement et culturellement, elle a tout de même sa part d'ombre, estime Maël Bernier. Le coût de la vie et l'immobilier y sont particulièrement élevés. Les familles préfèrent donc s'exiler en province. D'où une baisse globale du pouvoir d'achat immobilier moyen des 20 grandes villes françaises de 6 m2 en un an. (Passant de 78 m2 en moyenne en 2019 à 72 m2 en 2020) ».