LVMH Moët Hennessy Vuiton - FR0000121014 MC

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Merci Poam 👍
Edit : pour LVMH et Kering, les multiples ont sacrément dégringolé !
Oui, assurément.. Mais ce n'est sans doute pas suffisant.
Si l'activité économique diminue, cela signifie que les CA des boites vont aussi diminuer. Du coup, le cours des actions baisse, mais comme les bénéfices baissent aussi, le PER reste élevé. Il faudra donc des baisses parfois substantielles pour retrouver des multiples en rapport avec les perspectives à 1 an.
La problématique est d'autant plus visible dans les cours quand les multiples sont encore élevés.
Je viens de lire les commentaires de plusieurs boites qui publient leurs résultats et qui alertent sur ceux à venir qui seront moins bons.
C'est quelque-chose Ă  prendre en compte dans vos projets d'investissements.
 

Nucky

Contributeur
Toujours instructif, synpa de partager @poam5356
Etonnant pour ces boĂźtes qui, si je ne dis pas de bĂȘtise, ont montrĂ© des perspectives assez confiantes pour les prochains mois dans leur rapport financier.
En regardant les titres exposés au marché chinois comme Prosus, la baisse (en tout cas celle d'aujourd'hui) semble bien corrélée.

Ces baisses substantielles que vous évoquez interviennent-elles dans une baisse continue ou s'inscrivent-elles dans un range ? (Avec donc de potentielles remontées des titres).
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Etonnant pour ces boĂźtes qui, si je ne dis pas de bĂȘtise, ont montrĂ© des perspectives assez confiantes pour les prochains mois dans leur rapport financier.
En regardant les titres exposés au marché chinois comme Prosus, la baisse (en tout cas celle d'aujourd'hui) semble bien corrélée.
Pour l'instant, les valeurs du luxe n'ont pas fait preuve de frilosité pour la suite. Ce sont plutÎt des valeurs cycliques qui révisent en baisse les perspectives : ArcelorMittal, Norsk Hydro par exemple.
Estee Lauder a révisé à la baisse ses prévisions à cause de la Chine et de la Russie. Ce qui a impacté le cours de L'Oréal.

Quand on est investisseur, si le marchĂ© est haussier, on est prĂȘt Ă  valoriser plus gĂ©nĂ©reusement les valeurs de croissance parce que l'on estime que les rĂ©sultats Ă  venir le permettent.
L'inverse est tout aussi vrai.. On devient frileux envers ces boites si l'environnement économique se dégrade.
Par contre, on le voit, Ă  la moindre embellie sur le front Ă©conomique, les valeurs de croissance repartent fort.

Ces baisses substantielles que vous évoquez interviennent-elles dans une baisse continue ou s'inscrivent-elles dans un range ? (Avec donc de potentielles remontées des titres).
Je ne sais pas dire, mais un range, certainement pas.
Si jamais on devait s'acheminer vers une récession, il est clair qu'un retour de LVMH sur les 500 et HermÚs sur les 1000 n'aurait rien d'étonnant.
Les titres repartiront de plus belle sur les perspectives de reprises, de fin de pandĂ©mie (peut-ĂȘtre) et de fin de guerre en Ukraine (moins sĂ»r).
 

Nucky

Contributeur
Estee Lauder a révisé à la baisse ses prévisions à cause de la Chine
Oui, en cherchant la cause de la baisse de L'Oréal hier, je suis tombé sur un article l'expliquant.
L'inverse est tout aussi vrai.. On devient frileux envers ces boites si l'environnement économique se dégrade.
Tant mieux, ça permet de beaux points d'entrée et/ou de renforcement pour les autres !
il est clair qu'un retour de LVMH sur les 500 et HermĂšs sur les 1000 n'aurait rien d'Ă©tonnant.
J'étais déjà satisfait d'un LVMH vers les 600, étant la moins chÚrement valorisée des titres du luxe (PER et P/CF), mais alors à 500...je ne dis pas non ma foi.
 

Balsh

Contributeur
Effectivement - Pour ma part une baisse vers les 550 € enclenchera de la curiositĂ© et une consolidation (si elle devait se prĂ©senter) vers les 515-520 € enclenchera pour sĂ»r un petit renforcement de la valeur au PF.​
PER Ă©levĂ© ou non, sur ce secteur et avec la stratĂ©gie de dĂ©veloppement de LVMH je reste trĂšs confiant pour la suite et ai mĂȘme tendance Ă  penser qu'elle reste un achat intĂ©ressant Ă  son prix actuel.​
 
Haut