Girardin agricole domcom

Tomas466

Contributeur régulier
Comme tout opérateur outremer dont l'activité est encadrée par l'article 242 septies du CGI, Dom Com Invest est en charge de la bonne fin fiscale des investissements qu'elle administre pour le compte des investisseurs fiscaux, + de détails sur la FAQ Girardin agricole de la plateforme domcomagricole.fr
Après lecture de votre FAQ, je confirme aux éventuels investisseurs intéressés par votre produit que vous ne proposez pas de contrat d'assurance de type "garantie de bonne fin fiscale", par exemple sous forme de fonds de garantie, comme le font plusieurs de vos concurrents. En cas de reprise de l'avantage fiscal par l'administration, le contribuable aura tout perdu.

Par ailleurs vous pourriez être plus discret sur le référencement de votre produit. Trois messages à suivre contenant chacun deux liens, c'est maladroit.
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
Après lecture de votre FAQ, je confirme aux éventuels investisseurs intéressés par votre produit que vous ne proposez pas de contrat d'assurance de type "garantie de bonne fin fiscale", par exemple sous forme de fonds de garantie, comme le font plusieurs de vos concurrents. En cas de reprise de l'avantage fiscal par l'administration, le contribuable aura tout perdu.

Par ailleurs vous pourriez être plus discret sur le référencement de votre produit. Trois messages à suivre contenant chacun deux liens, c'est maladroit.
J'ai mis les liens vers la FAQ pour que justement chacun puisse se faire son opinion sur l'offre Girardin agricole conçue et développée par Dom Com Invest. En cliquant sur mon profil vous constaterez que je suis le représentant de la plateforme, en toute transparence, aussi mon objectif est de faciliter l'accès à l'information (non pas le référencement de notre "produit") et aussi de répondre aux préjugés (notamment sur les risques de redressements fiscaux du Girardin bien trop surévalués par-rapport à la réalité) pour aider à mieux connaître ce dispositif fiscal et les applications pratiques comme le Girardin agricole, éprouvé depuis 2011. Enfin, je vous invite à lire l'article 242 septies du CGI qui encadre l'activité d'opérateur en avantages fiscaux et la charte de déontologie réglementaire qui oblige notamment chaque opérateur déclaré de garantir la bonne fin fiscale des investissements qu'il administre pour ses investisseurs fiscaux, ce n'est donc pas un contrat d'assurance mais une obligation de l'opérateur qui est obligatoirement assuré pour son activité par-ailleurs. Certain ont constitué un fonds de garantie "marketing" sans grand intérêt à partir du moment où ils respectent les règles fiscales. Mais comme ce n'est pas la 1ère fois qu'on relaie l'existence d'un soi-disant contrat d'assurance, je serais donc intéressé de connaître l'assureur qui garantirait la bonne fin fiscale d'un investissement Girardin et, si ce contrat existe, les conditions générales et particulières du contrat qui serait un plus pour la bonne information des personnes intéressées par ce sujet. Merci de votre contribution et de votre intérêt pour notre FAQ !
 

Tomas466

Contributeur régulier
Technique connue pour bâcher les concurrents : les autres font du "marketing" et c'est "sans grand intérêt", vous vous "représentez" une plateforme pour "aider à mieux connaitre" un dispositif. Vous ne nous aurez pas comme ça, pas ici ;)

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il existe des opérateurs en Girardin qui proposent une garantie en cas de redressement de la part du fisc, et d'autres qui n'en proposent pas. Vous faites partie de la deuxième catégorie. Les investisseurs feront leur choix en conséquence, étant noté que le seul vrai risque du dispositif, c'est la reprise de l'avantage fiscal.

C'est par ailleurs étonnant de vous voir parler de déontologie. Je n'en dis pas plus, les connaisseurs apprécieront.
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
Comme quoi dire des vérités peut alimenter la morgue de certains et logiquement j'ai donc affaire à un promoteur de Girardin industriel ce qui vous n'empêche pas de lire l'article 242 septies du CGI pour peaufiner votre connaissance des obligations réglementaires d'un opérateurs en avantages fiscaux outremer. Pour juger de l'impact d'un risque potentiel encore faut-il connaître quel est le pourcentage de redressement des opérations du marché du Girardin (tous opérateurs confondus), non ? Quel est le % de redressements fiscaux subi ces 10 dernières années par les investisseurs des opérateurs les plus connus ? Interrogez-les, vous verrez, ils capitalisent tous sur un % de redressement largement < 1% de leur volume, économiquement ce n'est donc pas un sujet si les règles sont respectées mais commercialement c'est une autre histoire.

Dans tous les cas, je ne me cache pas derrière un pseudo, nos informations sont librement accessibles en ligne et oui, aborder le fait que certains utilisent le risque de redressement fiscal ces dernières années pour justifier des rentabilités fiscales médiocres me semble justifié pour "aider à mieux connaître le dispositif"...

Dans l'attente de découvrir ce "contrat d'assurance" qui garantirait un risque de redressement fiscal car pour le moment du blabla, rien de concret et je confirme "sans grand intérêt" tant le risque de redressement est extrêmement faible avec un opérateur qui respecte strictement ses obligations réglementaires... Peut-être qu'un assureur de métier sur Moneyvox peut nous confirmer si ce type de contrat existe et nous en donner un exemple concret ??

Et enfin, quel est le sujet qui étonne avec la déontologie de Dom Com Invest, notre charte est la stricte application de la déontologie réglementaire et notre dispositif Girardin agricole est éprouvé, avec succès, depuis plus de 10 ans ? Donc pourquoi ce type d'allusions potentiellement diffamantes et totalement gratuites ?
 

Tomas466

Contributeur régulier
Vos attaques se trompent de cible. Je ne suis ni opérateur ni concurrent, je suis un contribuable averti qui se renseigne avant d'investir.

Quoi que vous écriviez, vous êtes un vendeur, et vous ne faites ni plus ni moins qu'un travail de vente sur ce forum, à savoir encenser votre produit, parfois lourdement en multipliant les liens sortants (je me demande encore comment les modérateurs vous tolèrent), et dézinguer les produits des autres. Nous sommes habitués, ici comme dans d'autres lieux, à voir débarquer des profils plus ou moins habiles dont le seul rôle est d'encenser un produit ou un placement. Vous avez un appétit certain pour les références aux articles du CGI et les longues phrases, un discours tout à fait adapté aux CSP+ dirais-je, mais personne n'est dupe : vous êtes là pour défendre et placer votre solution.

À toutes fins utiles, je rappelle que Tracfin met régulièrement en garde les contribuables concernant les montages Girardin, comme par exemple dans le dernier rapport d'activité 2020 :
Le dispositif le plus vulnérable est le dispositif dit « Girardin », issu de la loi éponyme (...) Il se décline en deux volets, le « Girardin industriel », qui comprend également les investissements dans le secteur agricole, et le « Girardin logement social ». (...)

Depuis 2015, TRACFIN a transmis 10 dossiers à l’autorité judiciaire ou à l’administration fiscale, dont trois en 2020, cette typologie de fraude persiste donc au fil des ans. Les investigations du Service mettent en exergue trois schémas récurrents
:
→ des investissements en tout ou partie fictifs, soit pour bénéficier indûment de l’exonération fiscale ou bien pour escroquer des investisseurs tiers dans un schéma d’escroquerie pyramidale ;
→ des sociétés de portage qui facilitent l’injection de fonds d’origine illicite en se substituant aux établissements de crédit afin de financier sur fonds propres les investissements qui auraient dû l’être par emprunt bancaire. Cette pratique peut être assimilée à un exercice illégal de la profession de banquier ;
→ des abus de biens sociaux au détriment des sociétés de portage créés avec une opacité volontaire. (...)
Quant à l'AMF, elle appelle régulièrement l'attention des contribuables investisseurs concernant les montages Girardin.

Vous allez probablement me répondre que chez vous tout est clean. Comme c'est absolument invérifiable (ni l'AMF ni la DGCCRF ni la DGFiP ne diffusent de liste d'opérateurs redressés), on en restera sur la confiance que l'on peut accorder à un vendeur. Et vous l'avez compris : vous n'avez pas ma confiance.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
(je me demande encore comment les modérateurs vous tolèrent),
j'ai laissé les liens afin que chacun puisse se faire sa propre opinion , comme tu le fais toi même ...

sur notre forum il y a des investisseurs avertis , comme toi , qui justement peuvent donner les arguments justes et contredire sans risque de se tromper tous les vendeurs qui viennent faire leur promotion .

l'investisseur lambda n'a pas forcément toutes les clés pour décider , il faut donc qu'ici nous puissions montrer les bons mais aussi les .....mauvais cotés de l'investissement en toute objectivité .
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
Vos attaques se trompent de cible. Je ne suis ni opérateur ni concurrent, je suis un contribuable averti qui se renseigne avant d'investir.

Quoi que vous écriviez, vous êtes un vendeur, et vous ne faites ni plus ni moins qu'un travail de vente sur ce forum, à savoir encenser votre produit, parfois lourdement en multipliant les liens sortants (je me demande encore comment les modérateurs vous tolèrent), et dézinguer les produits des autres. Nous sommes habitués, ici comme dans d'autres lieux, à voir débarquer des profils plus ou moins habiles dont le seul rôle est d'encenser un produit ou un placement. Vous avez un appétit certain pour les références aux articles du CGI et les longues phrases, un discours tout à fait adapté aux CSP+ dirais-je, mais personne n'est dupe : vous êtes là pour défendre et placer votre solution.

À toutes fins utiles, je rappelle que Tracfin met régulièrement en garde les contribuables concernant les montages Girardin, comme par exemple dans le dernier rapport d'activité 2020 :

Quant à l'AMF, elle appelle régulièrement l'attention des contribuables investisseurs concernant les montages Girardin.

Vous allez probablement me répondre que chez vous tout est clean. Comme c'est absolument invérifiable (ni l'AMF ni la DGCCRF ni la DGFiP ne diffusent de liste d'opérateurs redressés), on en restera sur la confiance que l'on peut accorder à un vendeur. Et vous l'avez compris : vous n'avez pas ma confiance.
Contribuable averti avec des expériences Girardin pas nécessairement réussies apparemment ou tout au moins ayant la nécessité de s'intéresser au sujet bien plus que la moyenne des professionnels du patrimoine dans tous les cas... bravo donc pour ces investigations sur ce sujet du Girardin encore trop méconnu !

Quant à ma motivation à défendre ici et ailleurs le savoir faire de Dom Com Invest, oui c'est indéniable et je ne m'en suis à aucun moment caché, c'est d'ailleurs pour cette unique raison que j'interviens en mode contradicteur sur le dispositif Girardin à l'appui de notre expérience terrain, c'est le principe de l'économie des yeux ouverts. Je n'ai pas cherché à "dézinguer" les produits concurrents mais d'apporter des éléments de comparaison objectifs ou des réponses/questionnements à des préjugés, rien d'autre, si vous considérez qu'il s'agit d'un discours de "vendeur" soit... mais le principe d'un forum me semble-t-il est d'instaurer un débat contradictoire sur un sujet entre sachants si non quel intérêt ?

Sur les mises en garde de Tracfin ou de l'AMF suivant les liens transmis (d'où l'intérêt de mettre des liens pour éclairer son discours de faits tangibles) dont j'avais déjà connaissance qui contrôlent les manoeuvres frauduleuses de certains que je ne peux que déplorer. Fort heureusement ce type de manoeuvres est aisé à détecter pour celui qui contrôle la véracité des arguments de vente de l'opérateur développés dans sa documentation et le détail des pièces constitutives des projets proposés avant d'investir. (raison par exemple de mon intérêt pour prendre connaissance des conditions générales et particulières de ce soit-disant contrat d'assurance garantissant la bonne fin fiscale des opérations Girardin dont j'ai entendu parlé depuis des années mais pour le moment je n'ai toujours rien vu)

Enfin soyez assurés que les activités de Dom Com Invest ont été passées au crible en 2018 par l'AMF lors de la mise en place de la plateforme domcomagricole.fr par et sous le contrôle de la société Les Entreprêteurs, plateforme qui est d'ailleurs toujours la seule a proposer du girardin participatif sur le marché, avec un accès, dans le détail, aux projets à financer, ceci expliquant peut-être cela...

Mon objectif n'est pas de convaincre mais d'apporter une information éclairée chacun étant libre de vérifier mes propos.
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
j'ai laissé les liens afin que chacun puisse se faire sa propre opinion , comme tu le fais toi même ...

sur notre forum il y a des investisseurs avertis , comme toi , qui justement peuvent donner les arguments justes et contredire sans risque de se tromper tous les vendeurs qui viennent faire leur promotion .

l'investisseur lambda n'a pas forcément toutes les clés pour décider , il faut donc qu'ici nous puissions montrer les bons mais aussi les .....mauvais cotés de l'investissement en toute objectivité .
Merci de ces précisions que j'approuve bien évidemment !
 

Tomas466

Contributeur régulier
(...) j'interviens en mode contradicteur sur le dispositif Girardin à l'appui de notre expérience terrain, c'est le principe de l'économie des yeux ouverts. Je n'ai pas cherché à "dézinguer" les produits concurrents mais d'apporter des éléments de comparaison objectifs ou des réponses/questionnements à des préjugés, rien d'autre, si vous considérez qu'il s'agit d'un discours de "vendeur" soit... mais le principe d'un forum me semble-t-il est d'instaurer un débat contradictoire sur un sujet entre sachants si non quel intérêt ?
Vous nous prenez vraiment pour des quiches :unsure:

Vous n'êtes pas intervenu sur ce forum depuis juin 2021. Et hier, en quelques dizaines de minutes, vous avez posté 5 messages, dont 4 contenant chacun deux liens sortants vers votre plateforme. Contrairement à ce que vous écrivez, vous n'apportez aucune vraie information contradictoire ou indépendante. Vous ne faites que ressasser en boucle des arguments de vente pour mettre en avant votre produit, avec le maximum de mots-clés au passage pour générer du référencement. Personne n'est dupe de cette technique de communication.

Sur le fond, vous restez sur des affirmations sans apporter de preuve particulière, ce qui est dommageable quand on a en tête que Tracfin classe les dispositifs Girardin comme "les plus vulnérables aux fraudes". Il faut donc toujours vous croire sur parole, ce que je ne fais toujours pas.
 
Haut