Si la menace des coupures de courant plane sur l'hiver des ménages français, la question du pouvoir d'achat n'est jamais loin avec la hausse annoncée des factures de gaz et d'électricité début 2023. Pour 72% des Français, la production et la consommation de sa propre énergie solaire sont le meilleur moyen de maîtriser son budget.

Panneaux photovoltaïques, éoliennes... Ces producteurs alternatifs d'électricité seront au centre des débats à l'Assemblée nationale cette semaine. Ce lundi, le projet de loi visant à accélérer et à simplifier le développement des énergies renouvelables en France entre dans l'hémicycle. Ce texte part d'un constat : le pays est en retard. En effet, le solaire et l'éolien ne représentent que 19,3% de la consommation finale brute d'énergie malgré un objectif fixé en 2020 de 23%. Faut-il désespérer ? Pas sûr.

Plus de trois-quarts des Français (78%) estiment que l'investissement dans l'énergie solaire n'est pas assez massif, selon une étude réalisée par l'institut OpinionWay pour EDF ENR, la filiale renouvelable de l'énergéticien tricolore. Pour près d'un sondés sur deux, la première cause du retard de la France dans le domaine (48%) est le manque de dispositifs incitatifs comme MaPrimeRenov' pour la rénovation énergétique, qui compenseraient les coûts d'acquisition et d'installation

« Les questions d'indépendance et de pouvoir d'achat nous offrent une opportunité sans précédent d'accélérer la transition de la France vers un modèle de croissance durable », juge son président Benjamin Declas. Et justement, « pour 60% de la population, produire et consommer sa propre électricité deviendra la norme dans un futur proche. Et cela passera par l'énergie solaire, considérée comme une évidence pour palier l'épuisement des énergies fossiles pour près de huit personnes interrogées sur 10 (78%), qui favorisera par ailleurs la généralisation de l'autoconsommation des bâtiments pour près d'un Français sur deux (49%) », détaillent les résultats de l'étude.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Une facture en baisse d'un tiers

Au-delà des coupures de courant redoutées pour cet hiver et de l'environnement, la question du pouvoir d'achat n'est jamais loin. Pour 72% des Français, la production et la consommation de sa propre énergie solaire seraient le meilleur moyen de maîtriser son budget. Les sondés tablent sur 32% d'économies. Un quart des répondants (25%) considèrent même que cela pourrait leur permettre de diviser au moins par deux le montant de leur facture d'électricité.

Un chiffre crédible selon Audrey Zermati, directrice de la stratégie de Effy, spécialiste de la rénovation énergétique, qui promet à ses clients « une baisse de 40% sur la facture énergétique » après l'installation de panneaux solaires... dont la facture peut monter à 10 000 euros. Les catégories populaires se montrent particulièrement sensibles, convaincues respectivement à 78% qu'il s'agirait de la modalité la plus efficace pour contrer l'envolée de leur facture énergétique, selon l'enquête d'OpinionWay pour EDF ENR.