Comme prévu, le taux d'usure au 1er juillet remonte automatiquement, à 2,57% pour les prêts sur 20 ans et plus et à 2,60% pour les prêts d'une durée de 10 à 20 ans. Une bonne nouvelle, en théorie, pour les emprunteurs mais c'est très loin d'être suffisant pour les acteurs du secteur immobilier.

De prime abord, la nouvelle d'une remontée des taux d'usure est réjouissante pour les emprunteurs. Jusqu'ici bloqué à 2,40% pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus, le taux d'usure remonte, à partir du 1er juillet, à 2,57%. C'est désormais, pour les 3 mois à venir (juillet, août, septembre), le taux que les banques ne peuvent pas dépasser quand elles octroient un crédit immobilier de 20 ans et plus. Les prêts compris entre 10 et 20 ans ne pourront, eux, pas dépasser les 2,60%.

Un taux d'usure décorrélé des taux de crédit ?

Une équation impossible ? Si les banques et les courtiers annonçaient déjà un blocage ces dernières semaines, cette légère hausse ne devrait pas résoudre tous les problèmes. « Aujourd'hui, les taux moyens sur 20 ans sont à 1,80%, et à 2% sur 25 ans, dévoile Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. En ce moment, on entend partout que si les dossiers bloquent, c'est à cause des honoraires des courtiers. Mais pour un emprunt de 200 000 euros sur 20 ans, avec un taux de 1,80% et une assurance à 0,34% à 100% sur un emprunteur et 50% pour l'autre, on arrive à un TAEG de 2,84%, sans aucun frais bancaire ni honoraire de courtier. »

Seuils de l'usure pour les prêts immobiliers

  • Prêts à taux fixe de moins de 10 ans : seuil de l'usure de 2,60% à compter du 1er avril 2022 (contre 2,51% lors du deuxième trimestre 2022)
  • Prêts à taux fixe de 10 à 20 ans : 2,60% (contre 2,43%)
  • Prêts à taux fixe de 20 ans et plus : 2,57% (contre 2,40% pour T2 2022)
  • Prêts à taux variable : 2,45% (contre 2,32%)
  • Prêts relais : 2,99% (contre 2,87% au T2 2022)

Seuils de l'usure pour les prêts à la consommation

  • Prêts de 3 000 euros ou moins : seuil de l'usure de 21,11% au 1er juillet 2022 (inchangé par rapport au deuxième trimestre 2022)
  • Prêts d'un montant compris entre 3 000 et 6 000 euros : 9,87% (contre 9,85%)
  • Prêts d'un montant supérieur à 6 000 euros : 4,93% (stable par rapport à T2 2022)

« Les taux d'usure sont actuellement complétement décorrélés des taux des banques, confirme Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. On voit d'ailleurs l'incohérence de ce calcul avec un taux d'usure plus élevé sur 10 ans et moins (2,60%) que sur 20 ans et plus (2,57%)... »

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Si Vousfinancer estime de son côté que les taux de crédit sur 20 ans devraient atteindre en moyenne 1,6% en juillet, le constat est le même : « Les taux sont de retour à leur niveau de décembre 2017, sauf qu'à cette époque le taux d'usure était à 3,35% », note encore le courtier.

Machine à cash ou produit d'appel... Que gagne réellement la banque sur votre crédit immobilier ?

Du côté de la Banque de France en revanche, on réfute tout problème ou blocage : « Certains courtiers ont parlé d'un effet d'exclusion des emprunteurs immobiliers qui serait associé au taux de l'usure, objectivement nous ne voyons pas cela », a assuré François Villeroy de Galhau à l'occasion d'une rencontre avec la presse. « Aujourd'hui le financement de l'immobilier est bien assuré », a encore fait savoir le gouverneur de la Banque de France.

Prêt immobilier : trouvez le meilleur taux