Pour le sixième mois consécutif, les taux de crédit immobilier sont à la hausse, avec un taux moyen sur 20 ans de 1,55%. Alors que le futur ne s'annonce pas meilleur, il est toujours temps de se lancer dans un projet immobilier.

Ce n'est une surprise pour personne. Les taux de crédit immobilier continuent inexorablement à grimper. « Après les niveaux à 1% auxquels nous nous étions tous habitués ces deux dernières années, il est clair que la donne a changé », explique Maël Bernier de porte-parole de Meilleurtaux. Et aucun profil n'est épargné par cette inflation : elle concerne tous les dossiers, même les meilleurs, selon elle.

Sur 20 ans, le courtier Empruntis affiche un taux moyen de 1,55% (hors assurance) début juin, contre 1,50% il y a un mois. Vousfinancer fait le même constat, alors que selon les barèmes reçus par Pretto, les banques prêtent même en moyenne à 1,60% sur cette durée. Au moment où la hausse des taux entraîne pour certains emprunteurs un allongement de la durée du prêt, la tendance haussière se confirme également sur les crédits de 25 ans, avec un taux actuel de de 1,70% selon Empruntis, contre 1,65% il y a un mois.

Le taux d'usure relevé au 1er juillet

« Certaines banques continuent leur hausse mais restent présentes sur le marché, justifie Pierre Chapon, co-fondateur du courtier Pretto. D'autres banques sont complètement sorties du marché car avec le taux d'usure (le taux maximal auquel un établissement à le droit de faire un crédit ndlr), elles ne parviennent plus à prêter. Elles arrêtent donc le temps d'y voir plus clair au prochain trimestre (à partir du 1er juillet), soit avec une remontée naturelle du taux d'usure soit, ce que tout le monde espère, avec un changement du mode de calcul. »

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Du'autant que les taux ne devraient pas connaître de baisse avant un bon moment. Les annonces récentes de la BCE, qui prépare à une première remontée des taux directeurs en juillet, pourraient encore assombrir le tableau. Pour beaucoup d'observateurs, la barre des 2% sera franchie sur les taux de crédit immobilier d'ici la fin de l'année.

Les taux moyens dans les banques début juin

    • Sur 15 ans : 1,40% en moyenne d'après Empruntis ; 1,35% pour Vousfinancer ; 1,37% pour Meilleurtaux ; 1,46% selon Pretto.
    • Sur 20 ans : 1,55% d'après Empruntis ; 1,55% pour Vousfinancer ; 1,47% pour Meilleurtaux ; 1,60% selon Pretto.
    • Sur 25 ans : 1,70% d'après Empruntis ; 1,75% pour Vousfinancer ; 1,63% selon Meilleurtaux ; 1,72% selon Pretto.

    Taux moyens constatés par les réseaux de courtage, sur la base des barèmes fournis par les banques. Ils ne tiennent pas compte du coût de l'assurance emprunteur.

Reste que pour les emprunteurs, un rayon de soleil semble poindre dans la grisaille ambiante. Selon les barèmes reçus par Empruntis, trois organismes, dont une banque nationale, ont décidé de baisser leurs taux. « Ces établissements nous ont fait savoir qu'ils souhaitaient se repositionner car ils ont des objectifs ambitieux en matière de crédit immobilier, développe Cécile Roquelaure, porte-parole du courtier Empruntis. C'est un message positif car cela prouve que certains établissements sont prêts à réajuster leur stratégie de prix pour arriver à faire leurs objectifs. » Car aujourd'hui encore, le crédit immobilier reste la principale ressource pour la conquête clients des banques.

Réforme de l'assurance emprunteur : les 4 zones d'ombre pour votre crédit immobilier

Aujourd'hui comme hier, il est donc toujours temps de se lancer dans un projet immobilier. « Si vous avez un projet viable aujourd'hui, autant le lancer maintenant, confirme Cécile Roquelaure. Un dossier finançable aujourd'hui, il vaut mieux y aller tant que l'on peut. » Pierre Chapon ne dit pas autre chose : « Pour ceux qui peuvent il ne faut pas hésiter, si on prend du recul on reste à des taux qui sont bas, il n'y a pas de raison de pas y aller. »

Prêt immobilier : trouvez le meilleur taux