Le spécialiste français du crédit à la consommation en ligne Younited a levé 170 millions de dollars, accédant probablement au statut de licorne (société tech valant plus d'un milliard de dollars) même s'il refuse de le confirmer officiellement.

L'opération permet notamment aux fonds américains Goldman Sachs et Bridgepoint d'entrer à son capital, les actionnaires historiques Eurazeo, Bpifrance et AG2R La Mondiale participant également à cette levée de fonds, a indiqué Younited dans un communiqué. Younited ne veut pas confirmer sa valorisation après l'opération. Une source proche du dossier a toutefois indiqué que cette entreprise de 450 salariés était déjà valorisée 850 millions de dollars en décembre 2020, ce qui porte logiquement sa valeur à plus d'un milliard de dollars après ce nouvel apport de capital.

Née en 2012, Younited s'est rapidement fait une place sur le marché du crédit à la consommation avec un mode de distribution entièrement en ligne, qui lui permet de donner une réponse très rapide à ses clients. D'abord établi comme établissement de crédit pour son compte propre, Younited a ensuite développé en parallèle une activité en marque blanche, pour des néo-banques comme Fortuneo ou Orange Bank, ou bien pour des marques (Apple, Microsoft, Free pour son offre d'enceinte Devialet), qui sont désireuses d'offrir une possibilité de paiement fractionné pour certains produits.

En savoir plus sur le prêt personnel Younited Credit

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

« Un potentiel de croissance énorme »

L'entreprise a connu un taux de croissance accéléré depuis sa création et prévoit de quasiment doubler sa production de crédit en 2021, à 1,4 milliard d'euros. La levée de fonds va lui permettre d'investir « en marketing, en tech, et en analyse de données », a déclaré à l'AFP Charles Egly, cofondateur et directeur des opérations de Younited. « Notre part de marché reste assez petite » face aux mastodontes du secteur (comme Cetelem en France) « et nous avons un potentiel de croissance énorme dans les cinq pays européens sur lesquels nous sommes présents » (France, Italie, Espagne, Portugal, Allemagne), a-t-il indiqué. La levée de fonds va également aider Younited à contrer l'appétit du Suédois Klarna et de l'Américain Paypal, a-t-il expliqué.

Une nouvelle offre de paiement fractionné

Le groupe français va bientôt lancer une offre de paiement fractionné pour de plus petites opérations et sur des maturités courtes (jusqu'à 6 mois), un domaine où Klarna et Paypal sont très forts. Le nouveau service de paiement fractionné de Younited fonctionnera pour des achats à partir de 300 euros, contre 500 euros actuellement, selon Charles Egly.

Pour Younited, la prochaine étape passera peut-être par une introduction en Bourse. « Cela fait partie des pistes qu'on étudie sérieusement. D'ici deux ou trois ans, s'introduire en Bourse ferait pas mal sens », a déclaré Charles Egly à l'AFP.