Les taux d'usure en vigueur au premier trimestre 2021 viennent d'être publiés et ils sont en hausse par rapport au 4ème trimestre 2020. Une bonne nouvelle pour certains emprunteurs.

Légère hausse pour ce début de l'année 2021. Les taux d’usure, fixés par un arrêté publié au Journal officiel le 26 décembre 2020 et applicables au 1er janvier 2021, bougent un peu. Dans le détail, le taux d'usure est de 2,57% pour les prêts immobiliers d’une durée comprise entre 10 ans et moins de 20 ans, soit une légère augmentation par rapport au quatrième trimestre de 2020, à 2,52%.

« Cette remontée du taux d’usure, dans un contexte de taux actuellement stables ou en légère baisse est une bonne nouvelle car cela va redonner de l’air au marché : il y a un an de nombreux refus de prêts étaient liés au niveau historiquement bas des taux d’usure, puis à un manque d’apport ou un endettement trop élevé en lien avec les recommandations du HCSF. Combinée à la hausse du taux d’endettement et l’allongement de la durée de prêt maximale, cette remontée des taux d’usure devrait permettre à certains emprunteurs d’obtenir plus facilement leur crédit, à condition bien sûr qu’ils soient finançables » analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Comparatif des offres des cartes bancaires pour un voyage à l'étranger

En effet, les règles relatives au taux d'endettement ont été assouplies mi-décembre pour garantir l'accès au crédit au plus grand nombre. Le taux d’usure correspond au taux annuel effectif global (TAEG) maximal au-dessus duquel il est interdit d’accorder un prêt immobilier.

Pourquoi votre projet d'achat risque d'être bloqué par les taux bas

Seuils de l’usure pour les prêts immobiliers

  • Prêts à taux fixe de moins de 10 ans : seuil de l’usure de 2,56% à compter du 1er octobre 2020 (contre 2,41% lors du 3e trimestre 2020)
  • Prêts à taux fixe de 10 à 20 ans : 2,57% (contre 2,52%)
  • Prêts à taux fixe de 20 ans et plus : 2,67% (contre 2,68%)
  • Prêts à taux variable : 2,52% (contre 2,41%)
  • Prêts relais : 2,97% (contre 3,01%)

Seuils de l’usure pour les prêts à la consommation

  • Prêts de 3 000 euros ou moins : seuil de l’usure de 21,16% au 1er janvier 2020 (contre 20,83% au 4e trimestre 2020)
  • Prêts d’un montant compris entre 3 000 et 6 000 euros : 9,97% (contre 10,16%)
  • Prêts d’un montant supérieur à 6 000 euros : 5,07% (contre 5,19%)