A partir de septembre, le Crédit Agricole proposera à certains emprunteurs une assurance de prêt immobilier gérée en interne, délaissant ainsi son partenariat historique avec CNP Assurances. A l'issue d'une phase de transition de 8 mois, la banque proposera uniquement ce contrat maison.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Le groupe Crédit Agricole l’avait annoncé en mars 2016 en dévoilant son plan stratégique « Ambition 2020 » : la banque veut « internaliser les contrats d’assurance groupe des caisses régionales ». Actuellement, les emprunteurs immobiliers se voient proposer une assurance cogérée, à 50-50, par Prédica, assureur du groupe, et par CNP Assurances.

Lire aussi : Assurance emprunteur au Crédit Agricole : l'après-CNP reste flou

Dans le communiqué d’annonce de ses résultats semestriels, Crédit Agricole Assurances précise le calendrier d’internalisation de l’assurance emprunteur. Un protocole d’accord a été signé le 22 juin dernier entre CNP et le groupe bancaire : « CNP Assurances continue de co-assurer le portefeuille de contrats à hauteur de 50% jusqu’à son extinction. La reprise par Crédit Agricole Assurances des affaires nouvelles sera progressive à partir de septembre 2017 jusqu’en avril 2018. »

Crédit Agricole Assurances : des résultats mitigés

Crédit Agricole Assurances, qui regroupe les différentes filiales d’assurances du groupe bancaire, a annoncé un chiffre d’affaires de 16,2 milliards d’euros au premier semestre 2017. Sur le segment épargne-retraite, le chiffre d’affaires est de 12,2 milliards d’euros, en baisse de 6,4% par rapport au premier semestre 2016.

Si le chiffre d'affaires diminue, l’assureur se félicite de l’évolution de la collecte en assurance-vie : « Fin juin 2017, les encours gérés en assurance-vie atteignent 274 milliards d’euros, en croissance de 3,7% par rapport à juin 2016 et sont composés à 20,8% d’unités de compte, soit une progression de 1,9 point sur un an. »