Plus âgé et plus aisé qu'il y a quelques années, un ménage qui achète son premier logement aujourd'hui s'endette davantage pour acheter plus petit, selon un sondage publié mardi.

Selon une enquête de l'Ifop (1) pour le courtier en crédit Cafpi, un ménage primo-accédant type est aujourd'hui âgé de 34 ans en moyenne, vit en couple avec un enfant et achète une maison en zone rurale. En 2007, ce ménage était plus jeune, 32 ans en moyenne, et moins aisé puisqu'il disposait d'un revenu annuel de 35.159 euros, contre 41.901 euros en 2014, soit près de 20% de plus.

Son apport moyen est aussi plus élevé : il était de 32.736 euros en 2007, mais a grimpé à 40.510 euros (+24%) l'an dernier.

Plus de cadres, moins d'employés

Les ménages qui deviennent propriétaires empruntent désormais en moyenne 168.400 euros sur 234 mois, contre 150.270 euros sur 273 mois en 2007. Ils s'endettent donc davantage - sur une durée plus courte -, empruntant 18.130 euros de plus en moyenne, et ce pour acquérir un logement plus petit : 69 m2 contre 85 m2 en 2007.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Dans ce contexte, les catégories les plus aisées, professions libérales et cadres supérieurs, ont progressé pour représenter 24% des primo-accédants en 2014, contre 17,5% en 2007. A l'inverse les employés et ouvriers ont légèrement reculé, à 54% des primo-accédants contre 56,5% sept ans plus tôt.

(1) Enquête réalisée du 10 au 16 juin, sur internet, auprès d'un échantillon de 2.001 personnes âgées de 25 à 65 ans, représentatif de la population française.