Assurance emprunteur : Aviva revoit son contrat pour le rendre plus « compétitif »

Un contrat passé au crible
© Anna - Fotolia.com

Aviva France a annoncé ce jeudi le lancement d’une nouvelle version de son contrat d’assurance de prêt, Aviva Emprunteur. La société d’assurance s’adapte ainsi à l’entrée en vigueur de la possibilité de résiliation du contrat pendant un an, dans le cadre de la loi Hamon.

Depuis le 26 juillet 2014, les emprunteurs peuvent substituer leur contrat d’assurance de prêt par un autre, à garanties équivalentes, dans un délai de douze mois à compter de l’offre de prêt. Une nouveauté qui offre des opportunités commerciales aux assureurs traditionnels, au détriment des banques qui proposent généralement leur propre assurance au moment de la signature d’un crédit. D’où la nécessité pour Aviva de revoir son contrat d’assurance emprunteur afin d’y appliquer « un tarif plus compétitif pour faire face aux enjeux d’un marché de plus en plus concurrentiel mais porteur d’opportunités », comme le souligne Julien Brami, directeur des activités vie d’Aviva France dans le communiqué.

Ce nouveau contrat remplace le précédent, déjà appelé Aviva Emprunteur, comme l’a confirmé le service presse du groupe. Seule cette nouvelle version est donc désormais proposée aux nouveaux souscripteurs. Le communiqué affirme que cette nouvelle version est financièrement plus avantageuse « pour les non-fumeurs », le tarif étant « adapté au profil professionnel et personnel du client, à son âge et aux conditions d’octroi de son prêt bancaire ».

Les garanties ont été « pré-packagées pour un choix plus rapide et plus complet ». Certaines ont été élargies « pour une plus grande modularité », comme la garantie incapacité temporaire totale (ITT) qui dispose de quatre niveaux de franchise (30, 60, 90 ou 180 jours) dans cette version mars 2015 contre une seule franchise de 90 jours dans la version février 2012, par exemple.

Un questionnaire de santé en quatre questions

Aviva affirme par ailleurs avoir allégé sa procédure afin de faciliter les reprises de contrats. Le questionnaire de santé a ainsi été « simplifié (4 questions) jusqu’à 300.000 euros pour les moins de 45 ans ». Ce contrat couvre les crédits immobiliers, personnels et professionnels (1).

A l’image d’Aviva, les assureurs communiquent en nombre depuis plusieurs mois sur leur offre d’assurance emprunteur. April a par exemple annoncé la semaine dernière le lancement d’une assurance de prêt imaginée pour les 18-35 ans qui achètent leur logement pour la première fois.

(1) Aviva Emprunteur couvre très exactement « le prêt personnel ou professionnel (à l’exception des prêts revolving, des découverts et des prêts à la consommation) » lit-on dans la notice du contrat.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox