Le crédit aux particuliers retrouve des couleurs en février 2014 (BdF)

  • Par
Crédits
© djama - Fotolia.com

Les particuliers ont davantage emprunté en février 2014 que le mois précédent, selon les derniers chiffres communiqués par la Banque de France. La production de crédits nouveaux à l’habitat est notamment passée de 9,9 milliards d’euros en janvier à 11,1 milliards d’euros en février.

Les particuliers (1) se sont tournés de nouveau vers le crédit en février 2014 : selon les dernières statistiques communiquées par la Banque de France, la croissance annuelle du crédit aux particuliers s’est accélérée ce mois-ci.

La reprise est essentiellement soutenue par le crédit à l’habitat : son encours brut était de 817 milliards d’euros en février 2014, soit une hausse de 3,5%, après une augmentation de 3,2% en janvier. La production de crédits nouveaux à l’habitat a également nettement progressé entre janvier et février 2014 (de 9,9 milliards d’euros en janvier, leur montant est passé à 11,1 milliards d’euros un mois plus tard).

Des taux globalement stables

Cette accélération du crédit aux particuliers ne semble pas être imputable à une baisse des taux des crédits. En effet, si « le taux d’intérêt moyen des crédits nouveaux diminue pour la catégorie des prêts à la consommation (5,95% après 6,02%) » constate la Banque de France, il est en revanche « quasi stable pour les prêts à l’habitat à court terme ou à taux variable (2,82% après 2,83%) et ceux à long terme à taux fixe (3,22% après 3,23%). »

(1) Pour la Banque de France, les « particuliers » forment un sous ensemble du secteur des « ménages » qui inclut également les entrepreneurs individuels.

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL / Avril 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox