Plan du site Rechercher

Crédits : le nombre des Français surendettés a continué d'augmenter en 2013

  • Par
Surendettement
© Ghost - Fotolia.com

La Banque de France a reçu plus de 223.000 dossiers de surendettement en 2013, un chiffre en augmentation de près de 1% par rapport à l'année précédente. D’après le dernier baromètre publié par l’institution, la très grande majorité des dossiers jugés recevables contiennent des crédits renouvelables.

223.012 dossiers de surendettement ont été déposés en 2013 à la Banque de France, « soit une augmentation de 0,98% par rapport aux dépôts enregistrés lors des douze mois précédents » note l’institution dans un communiqué. C'est plus qu'en 2012, lorsque 220.836 dossiers avaient été déposés, mais en repli par rapport au pic de 2011, qui avait enregistré un dépôt de 232.493 dossiers. Mise à part cette année exceptionnelle, le nombre de dossiers de surendettement déposés oscille autour de 220.000 depuis 2009 et la part de dossiers recevables est, elle aussi, relativement constante. En 2013, plus de 87% de ces dossiers ont été jugés recevables, soit 195.219 dossiers.

Toujours une part importante de crédits renouvelables

D’après le dernier baromètre du surendettement publié par la Banque de France (1), l’endettement des Français ayant déposé un dossier se compose essentiellement de dettes financières (81,3% au 3e trimestre 2013). Dans le détail, les dettes immobilières sont présentes dans 10,9% des dossiers recevables, et les découverts et dépassements dans 59,5% des dossiers. Loin devant, ce sont les prêts à la consommation qui sont le plus fréquemment présents dans les dossiers de surendettement (85,5%) avec toujours une forte présence des crédits renouvelables, dans 72% des dossiers, contre 45,9% de présence pour les prêts personnels.

Les classes moyennes de plus en plus touchées

Les personnes célibataires sont les plus touchées par le surendettement (64,2%) mais le profil du surendetté évolue. « Les classes moyennes commencent à être frappées » a souligné Jean-Louis Kiehl, président de la fédération des associations Cresus (1), ce vendredi matin sur RMC. Parmi les nouveaux profils, les jeunes propriétaires font leur apparition : « Ce sont les primo-accédants qui ont obtenu leur prêt immobilier. Au bout d’un certain temps, il y a des travaux à faire, et ils se retrouvent étouffés par les prêts complémentaires qu’ils prennent », a-t-il expliqué.

Un autre chiffre souligné par le président de Cresus reste particulièrement alarmant : en 2013, un dossier de surendettement a été déposé toutes les deux minutes en moyenne à la Banque de France.

Lire aussi : Loi bancaire : certaines mesures de lutte contre le surendettement entrent en vigeur. 

(1) Baromètre du surendettement du 3e trimestre 2013.

(2) Chambres régionales du surendettement social.

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL / Février 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox