Libor : Christian Noyer « choqué » par des « comportements délictuels »

  • MoneyVox avec AFP
Christian Noyer
C. Noyer - CC R. Ellis/Wikimedia

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, se dit « choqué » par les révélations concernant les manipulations du taux de référence des prêts entre banques, le Libor, qu'il qualifie de « comportement délictuel ».

« Je suis évidemment choqué par ce qui s'est passé. Cela montre qu'il faut une régulation inflexible », a déclaré M. Noyer lors d'un entretien sur la radio Europe 1. « Il y a manifestement dans les manipulations du Libor des comportements délictuels ».

Interrogé sur le fait de savoir s'il comprendrait que des fraudeurs issus de la banque britannique Barclays ou d'autres établissements soient traduits devant la justice et éventuellement condamnés, le gouverneur a déclaré : « bien entendu ».

Enquête pénale en Grande-Bretagne

Le Libor fait aujourd'hui l'objet d'un scandale retentissant au Royaume-Uni, après la mise au jour de manipulations effectuées par la banque britannique Barclays entre 2005 et 2009. Les révélations concernant Barclays ont entraîné la démission du président et du directeur général de l'établissement.

La Chambre des Communes britannique va constituer une commission d'enquête parlementaire sur le sujet et l'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) s'apprête à ouvrir une enquête pénale. La Commission européenne a également lancé une enquête sur l'ensemble des principaux taux du marché interbancaire.

Concernant les banques françaises, « elles ont été interrogées par les autorités compétentes et les réponses, apparemment, ont été satisfaisantes puisqu'à ce stade, il n'y a aucune suite », a déclaré Christian Noyer. « Pour l'instant, personne n'a dit, n'a émis l'idée qu'elles avaient participé ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.