Selon l'enquête mensuelle de la Banque de France, les conditions de crédit pratiquées par les banques à l'égard des entreprises et des ménages sont restées inchangées en février mais la demande de prêts a continué de faiblir.

La quasi totalité (99,8%) des établissements de crédit interrogés déclarent n'avoir pratiquement pas changé leurs critères d'octroi de prêts aux entreprises en février, rapporte l'étude. Concernant les crédits à l'habitat contractés par les ménages, 87,1% des banques estiment que les critères d'attribution n'ont quasiment pas évolué le mois dernier.

Ces chiffres confirment une certaine stabilité des conditions de crédit depuis le début de l'année, après un quatrième trimestre 2011 au cours duquel un peu plus d'un tiers des banques avaient durci les critères d'attibution de prêts aux entreprises. « La baisse de la demande se poursuit mais reste modérée » en février, relève en outre la Banque de France. Ainsi, 37% des banques considèrent que la demande provenant des entreprises a diminué « quelque peu » contre 15,3% en janvier.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

La tendance est plus marquée pour le crédit immobilier : 96,5% des banques déclarent que la demande a diminué quelque peu en février. Ils étaient 81,1% à le penser le mois précédent.