Selon des chiffres publiés vendredi par la Banque de France, la croissance des crédits aux entreprises a de nouveau montré des signes de ralentissement en décembre. La décélération est particulierement marquée pour les PME.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Le taux de croissance trimestriel, censé donner une vision plus rapprochée des évolutions, des crédits mobilisés et mobilisables aux entreprises est passé à 0,3% en décembre, contre 0,8% en novembre. Il s'agit du plus faible rythme de progression depuis mai 2010. Pour les seules PME indépendantes, le même indicateur s'affiche à 0,0%, tout comme au mois de novembre.

Le ralentissement est manifeste, toujours pour les PME indépendantes, dans le domaine des crédits mobilisés, dont le taux de croissance trimestriel ressort à 0,3%, ralentissant pour le cinquième mois d'affilée. La décélération est encore plus marquée pour le crédit à court terme, dont le rythme sur trois mois est négatif, à -1,8%, un niveau plus observé depuis novembre 2009 et le signe d'une baisse des encours de crédit.