Selon les chiffres publiés par l’Association française des sociétés financières (ASF), la production de nouveaux crédits à la consommation n’a progressé que de 4,2% entre juillet et septembre 2010, contre 5% au trimestre précédent.

La tendance sur l’année 2010 reste toutefois à la croissance, avec une activité en hausse, sur les neuf premiers mois, de 1,7%, à rapprocher du recul historique de 15,8% sur la même période de 2009.

Dans le détail, ce sont les prêts personnels qui affichent la plus forte progression : +21,8% en septembre, +22,6% sur le troisième trimestre et +14,9% pour les neuf premiers mois de l’année. Au contraire, le crédit renouvelable, s’il reste le type de crédit le plus utilisé en valeur absolue (près d'un 1,2 milliard d'euros sur le seul mois de septembre), poursuit, lentement mais sûrement, sa contraction : -6,5% en 2010, après -12% sur la même période de 2009.

Plus conjoncturel, car lié à la fin progressive du dispositif de la prime à la casse, le ralentissement de la production de crédits automobiles est toujours sensible : +1,8% seulement au troisième trimestre, contre +14,6% et +10,1% les deux trimestres précédents.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Enfin, la production de prêts pour l’équipement de la maison continue à baisser, mais de façon beaucoup moins soutenue qu’en 2009 : -1,3% cette année, contre -11,7% sur les neuf premiers mois de 2009.