Dans le cas d'études durant au moins cinq ans, l'achat d'un logement pour son enfant est amorti dans près de 80 villes étudiantes françaises avant cinq ans.

Dans la majorité des cas, mieux vaut acheter le logement de son enfant étudiant que le louer. C'est la conclusion d'une étude menée par Meilleurs Agents dans les 100 plus grandes villes étudiantes françaises. Dans 78 de ces villes, il est plus intéressant de faire l'achat d'un bien de 25 mètres carrés pour son enfant que de le louer, rapporte Le Figaro Immobilier.

Dans le détail, l'achat est plus rentable dans ces villes d'au moins 30 000 habitants et composées d'au moins 5% d'étudiants si l'enfant poursuit ses études pendant au moins cinq ans. Quand l'enfant change de ville au bout de 3 ans, l'achat ne reste rentable que dans 23 villes. Le paiement des frais de notaire, des frais d'agence, de la taxe foncière et des charges de copropriété sera toujours préférable au paiement d'un loyer, d'une caution et de frais d'agence.

Mieux vaut louer à Paris et Lyon

A Mulhouse, l'achat d'un studio est amorti au terme de 1 an et 5 mois. Pour acheter un studio de 25 m2 dans la sous-préfecture du Haut-Rhin, il faut débourser en moyenne 32 441 euros (frais d'agence et de notaire inclus). La location revient à 301,3 euros par mois (charges et APL comprises), ce qui correspond à quasiment 20 000 euros en 5 ans pointe Le Figaro. En cas de revente, l'investissement de départ est récupéré, moins les frais de notaire. Ailleurs, la durée d'amortissement est de 2 ans et 3 mois à Roubaix, de 2 ans et 4 mois à Saint-Étienne, de 2 ans et 7 mois à Évry et de 3 ans à Metz. A noter que pour les villes plus grandes, comme Montpellier et Marseille, il est toujours plus rentable d'acheter que de louer pour son enfant. Dans le cas de Montpellier, un studio se négocie à l'achat à 91 706 euros (frais d'agence et de notaire inclus) en moyenne. Une location revient à 381,6 euros par mois (charges et APL comprises). Il faudra alors 3 ans et 11 mois pour que l'investissement soit amorti.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Dans d'autres villes, il faut préférer la location. A Versailles, il faut plus de 8 ans pour amortir l'achat. A Paris et Lyon, la durée d'amortissement atteint presque les 7 ans.

Investissement locatif : ce qu'il faut savoir avant d'investir