Vous rénovez vous-même votre future résidence principale ? Ou vous participez à la construction de votre future maison ? Malheureusement, pour un particulier, la case « travaux » n’est pas un motif de déplacement dérogatoire. A une exception près.

Les artisans, architectes, maîtres d’œuvre et autres bureaux d’études sont autorisés à se rendre sur des chantiers de construction ou de rénovation, puisqu’ils peuvent utiliser l’attestation de déplacement professionnel. Quid d’un particulier faisant lui-même des travaux dans sa future résidence principale ?

Les services du Premier ministre Jean Castex ont pensé à ce cas bien particulier dans leur foire aux questions dédiée à ce deuxième confinement face à l’épidémie de Covid-19 : « J’ai acheté une maison à plus d’un kilomètre de ma résidence principale. Ai-je le droit d’aller le week-end seul dans cette maison pour réaliser des travaux ? » Réponse : « Non. »

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Uniquement en cas d'urgence

Mais… les services gouvernementaux pointent une exception à cette règle : « Sauf si ces travaux présentent un caractère urgent (réparation urgente de dégâts, emménagement imminent et ne pouvant être différé) ». En cas d’urgence, donc, il faut cocher la case « motif familial impérieux » sur l’attestation de déplacement dérogatoire et « se munir d’un document justificatif » lié aux travaux en cours – et à leur échéance – dans votre future résidence principale.

Lire aussi : Immobilier, télétravail, assurance, shopping… 12 questions « finances » sur le reconfinement