Prime carburant, chèque énergie, bois ou fioul... Plusieurs aides existent cet hiver pour faire face à la flambée des prix de l'énergie. MoneyVox vous aide à y voir clair.

Poussée par la flambée des prix de l'énergie, l'inflation devrait atteindre 5,2% sur l'ensemble de l'année 2022, selon l'Insee. Dans ce contexte, le gouvernement a mis en place une série d'aides pour soulager le portefeuille des ménages. Qui peut en profiter, à partir de quand et pour quel montant ? Voici les détails.

Prime Carburant

  • Qui ? 10 millions de travailleurs
  • Quand ? 16 Janvier 2023
  • Combien ? 100 euros
  • Comment ? Sur le site impots.gouv.fr

A compter du 16 janvier 2023, 10 millions de « travailleurs » les plus modestes pourront demander une aide d'un montant de 100 euros pour atténuer leurs dépenses en carburant. En effet, le 31 décembre marquera la fin de la ristourne sur le litre d'essence accordée par le gourvement (et TotalEenergies) depuis avril 2022. Selon le gouvernement, cette nouvelle aide représente « une remise de l'ordre de 10 centimes par litre » à la pompe pour quelqu'un qui parcourt 12 000 kilomètres par an.

Pour l'obtenir il faudra aller sur le site impots.gouv.fr avec son numéro fiscal, sa plaque d'immatriculation et une « déclaration sur l'honneur ». Il faudra indiquer avoir besoin de sa voiture pour aller au travail. Ensuite, le chèque de 100 euros sera versé en une fois sur le compte bancaire des personnes ayant fait la demande.

L'aide sera versée aux ménages situés dans les cinq premiers déciles de revenus, soit « la moitié des ménages français », selon la Première ministre Élisabeth Borne. Pour pouvoir prétendre à cette indemnité carburant, il faut justifier d'un revenu « inférieur ou égal au niveau de vie médian, jusqu'à 22  040 euros annuels », soit 1 837 euros nets par mois.

Pour pouvoir réclamer l'indemnité carburant 2023, il faut gagner moins de...
Composition du foyerSalaire net mensuel maximum, par foyer
Personne seule

1 314 €

Couple avec 1 enfant

3 285 €

Femme seule avec 2 enfants

3 285 €

Couple avec 2 enfants

3 941 €

Couple avec 3 enfants

5 255 €

Source : gouvernement. Seuils correspondant au 5ème décile de l'année 2021 (revenu fiscal de référence par part inférieur à 14 700 euros).
Précision de Matignon : « Supposant que le salaire correspondant est le seul de revenu du foyer. S'il y a deux actifs, il s'agit de leurs revenus cumulés. »

Chèque énergie exceptionnel

  • Qui ? 12 millions de ménages
  • Quand ? Décembre 2022
  • Combien ? Entre 100 et 200 euros
  • Comment ? Directement attribué par les impôts

Le gouvernement a décidé d'adresser un chèque énergie exceptionnel en complément du chèque énergie classique. Au final, d'ici la fin de l'année, 12 millions de ménages vont recevoir sans aucune démarche un chèque exceptionnel d'un minimum de 100 euros et d'un maximum de 200 euros.

Dans le détail, le chèque énergie de 200 euros sera destiné aux 20% des foyers les plus modestes tandis que les foyers des déciles 3 et 4, situés entre les 20% les plus pauvres et les 60% les plus aisés, percevront 100 euros.

Chèque energie

  • Qui ? 6 millions de ménages
  • Quand ? Printemps 2023
  • Combien ? Entre 48 à 277 euros
  • Comment ? Directement attribué par les impôts

Le chèque énergie annuel, d'une valeur maximale de 277 euros, est envoyé au printemps à près de 6 millions de foyers. Le montant varie selon votre revenu fiscal de référence et la composition de votre foyer mais il est en moyenne de 149 euros.

L'envoi est automatique selon les informations à disposition, mais vous pouvez tester votre éligibilité sur le simulateur proposé par le site officiel du gouvernement. Vous devrez pour cela renseigner votre numéro fiscal sur la page Eligibilité du site officiel du chèque énergie.

En 2022, seuls 66,6% des bénéficiaires avaient utilisé leur chèque énergie. Si vous faites partie de ceux qui n'ont pas encore dépensé leur chèque énergie, vous avez jusqu'au 31 mars pour le faire.

Chèque énergie pour les locataires des logements sociaux

  • Qui ? 75 000 foyers locataires d'un logement social
  • Quand ? A partir du 12 décembre
  • Combien ? 600 euros maximum
  • Comment ? Dossier à remettre au bailleur social

Action Logement offre une aide maximum de 600 euros aux locataires d'un logement social. L'organisme estime que cette prime pourra être accordée à 75 000 foyers sur les 10 millions de locataires du secteur HLM.

Pour en bénéficier, il faut être locataire, salarié ou non salarié, d'un logement social, avoir une augmentation de charges supérieure à 100 euros par mois ou faire face à une régularisation de charges supérieure à 1 000 euros sur les 12 derniers mois. Enfin, le reste à vivre par personne et par jour devra être inférieur à 15 euros.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Les particuliers éligibles à l'aide pourront s'adresser à leur bailleur social pour constituer le dossier. Ce service sera opérationnel à partir du 12 décembre.

Chèque fioul

  • Qui ? 1,4 million de ménages
  • Quand ? Depuis le 8 novembre et jusqu'au 31 mars 2023
  • Combien ? 100 à 200 euros
  • Comment ? Sur le site chequeenergie.gouv.fr

Le gouvernement verse depuis le 8 novembre dernier un chèque compris entre 100 et 200 euros aux ménages qui se chauffent au fioul. Sous conditions de revenus, il est attribué à 1,4 million de foyers sans aucune démarche si vous avez profitez du chèque énergie 2022 pour payer une facture de fioul.

Si vous n'êtes pas dans ce cas de figure, vous devrez alors vérifier votre éligibilité sur le site chequeenergie.gouv.fr. Si vous y avez droit, vous recevrez le chèque moins d'un mois après l'envoi d'une facture de fioul.

A noter que ce chèque énergie fioul est cumulable non seulement avec le chèque énergie exceptionnel de 100 à 200 euros, mais également avec le chèque énergie traditionnel.

Chèque bois

  • Qui ? 2,6 millions de ménages
  • Quand ? Du 27 décembre au 30 avril
  • Combien ? 50, 100 ou 200 euros
  • Comment ? Sur le site chequeenergie.gouv.fr

Les ménages qui se chauffent au bois auront droit d'ici la fin d'année à une aide comprise entre 50 et 200 euros. Attribuée sous conditions de ressources, il faudra gagner jusqu'à 2 260 euros pour une personne seule et jusqu'à 4 750 euros pour un couple avec deux enfants.

Les démarches se feront sur le site chequeenergie.gouv.fr et seul le numéro de télédéclarant, utilisé pour déclarer ses impôts en ligne, sera demandé.

Pas d'aide en cas de coupure de courant cet hiver

En cas de délestage, Enedis, gestionnaire du réseau d'électricité, confirme à MoneyVox être « légalement tenue de mettre en œuvre ces mesures de coupures localisées. (...) Cela entre dans la catégorie des événements exceptionnels et ne donne pas lieu à indemnisation. »

Seul un arrêté du gouvernement pourrait mettre en place une indemnisation, même si au cas par cas des litiges pourraient ouvrir le droit à une réparation financière.