Fin octobre, le gouvernement a renforcé son programme « Coup de pouce » pour accélérer la transition des Français vers des énergies propres. Au programme : jusqu'à 1 500 euros de prime supplémentaires pour les ménages qui souhaitent changer leur chaudière au fuel.

La fin du fioul approche. Le 6 octobre dernier, la Première ministre Elisabeth Borne avait, à l'occasion de la présentation du plan Sobriété, promis de nouvelles mesures pour aider les Français à sortir du fioul. C'est désormais chose faite.

Jusqu'à 1 500 euros de bonus

Dans un arrêté en date du 28 octobre, le gouvernement a lancé « Coup de boost Fioul », un dispositif renforcé qui cible les ménages souhaitant remplacer leur chaudière au fioul par une pompe à chaleur, un système solaire combiné ou une chaudière biomasse.

La nouvelle aide vient compléter le dispositif « Coup de pouce ». Pour rappel, ce dernier vous permet de recevoir une prime lorsque vous investissez dans un système de chauffage durable. Son montant : 4 000 euros pour un ménage modeste et 2 500 euros pour les autres ménages.

Concrètement ? Avec le dispositif « Coup de boost Fioul », les ménages modestes équipés d'une chaudière au fioul peuvent désormais bénéficier d'une aide de 5 000 euros, soit 1 000 euros de bonus. Pour les ménages plus aisés la prime passe à 4 000 euros, soit 1 500 euros supplémentaires.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Aides cumulables

Mais attenttion : ces nouvelles aides ne concerneront que les opérations engagées jusqu'au 30 juin 2023 et achevées le 31 décembre 2023 au plus tard. Elles peuvent être cumulées avec deux autres dispositifs mis en place par le gouvernement pour accélérer la sortie du fioul.

A commencer par le « chèque fioul », qui sera distribué à 1,6 million de ménages précaires. Les 100 à 200 euros prévus ne suffiront toutefois pas à compenser l'envolée des prix du litre de fioul : auparavant vendu 0,70 euro, il vaut aujourd'hui 1,60 euro, soit plus du double.

Le « Coup de boost Fioul » sera également compatible avec le dispositif MaPrimeRénov, qui bénéficie lui aussi d'un bonus de 1 000 euros lorsque vous remplacez une chaudière votre fioul par un système de chauffage plus vertueux.

Chauffage au bois : une prime exceptionnelle votée, allez-vous en bénéficier ?

999 euros pour une pompe à chaleur

« Dès (...) le 15 novembre, nous allons proposer (...) une pompe à chaleur au prix plancher de 999 euros grâce au cumul de ces aides », explique Audrey Zermati, directrice de la stratégie d'Effy dans les colonnes du Parisien. « Sans l'accompagnement de l'État, ce même produit serait vendu plus de 10 000 euros ».

De quoi peut-être convaincre les 3 millions de ménages français qui se chauffent encore au fioul de basculer vers de nouveaux systèmes de chauffage, plus en phase avec les objectifs de transition énergétique du gouvernement.

Chèque énergie fioul 2022 : comment réclamer dès ce lundi l'aide exceptionnelle de 200 euros