Le dispositif du Prêt à taux zéro est prolongé d'un an jusqu'à la fin 2023, a annoncé mercredi la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, et les conditions de ressources pour y accéder seront maintenues.

Le « PTZ », qui aide les ménages à accéder à la propriété, « devait s'arrêter fin 2022, on le prolongera bien jusqu'à fin 2023 », a déclaré la ministre sur BFM Business. Les conditions de ressources, que le gouvernement envisageait de modifier, ne changeront finalement pas, a-t-elle également indiqué.

« Nous avions envisagé une réforme dans laquelle on changeait le mode de prise en compte des ressources (...), c'est très complexe à mener et donc on ne le fera pas au 1er janvier 2022, donc il est maintenu tel quel jusqu'à fin 2023 », a précisé Mme Wargon.

Le « PTZ » s'adresse aux particuliers qui achètent leur propre logement, et permet de solliciter des prêts en partie sans intérêt auprès des banques.

Prêt immo : trouvez le meilleur taux

Le Pinel jusquà fin 2024

Le dispositif Loi Pinel, destiné aux futurs propriétaires qui comptent louer leur bien (ils ont droit à une aide à l'achat s'ils s'engagent à demander un loyer inférieur au marché), est quant à lui maintenu « jusqu'à fin 2024 », a encore ajouté la ministre, qui présentera la semaine prochaine le « Pinel+ ».

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Selon la ministre, ce décret comportera « à la fois des critères environnementaux et des critères de qualité, mètres carré minimum par taille d'appartements par exemple ».

A quoi pourrait ressembler le super Pinel ?