55 000 prêts étudiants garantis par l’État en 2021, contre 7 500 en 2020, et un plafond porté à 20 000 euros, contre 15 000 euros jusqu’à présent : la portée du prêt étudiant garanti est multipliée dans le cadre du plan France Relance.

Un énorme boost ! En 2021, l’Etat va garantir, par le biais de Bpifrance 20 millions d’euros, ce qui doit permettre aux banques d’octroyer pour 640 millions d’euros de prêt à 55 000 étudiants. En vitesse de croisière, ces chiffres étaient divisés par 5 ou 7 : 7 500 étudiants ont profité des prêts garantis en 2020, Bpifrance limitant sa garantie à 4 millions d’euros à l’époque, pour 80 millions de prêts financés. Créé en 2008, le prêt étudiant garanti par l’Etat a bénéficié en 12 ans à 72 000 étudiants, pour une enveloppe globale de 655 millions d’euros empruntés. Bpifrance a officialisé ce lundi 10 mai la multiplication de son enveloppe, dans le cadre du plan France Relance.

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Les banques se préparent déjà à un afflux de demandes d’étudiants. « Le dispositif a toujours été très attendu, cela va repartir très fort en juin, explique Christophe Baniol, directeur du marché des particuliers de Société Générale, dans les colonnes du Parisien. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir des parents comme caution, c’est le sésame ! »

Voir aussi le comparatif des comptes bancaires pour étudiants

Prêt garanti par l’Etat ou non : quelle différence ?

Quand vous sollicitez un prêt étudiant à une banque, celle-ci réclame le plus souvent la caution d’un tiers, généralement celle des parents. Le prêt étudiant garanti par l’Etat est accordé sans condition de ressources ni caution. Seule condition : avoir moins de 28 ans et préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français. Ce prêt garanti s’adresse donc en priorité à ceux qui n’ont pas la possibilité de présenter une garantie parentale. Le prêt étudiant garanti par l’Etat est cette année plafonné à 20 000 euros, contre 15 000 auparavant.

Pour l’heure, en 2021, les cinq banques partenaires historiques du dispositif sont conventionnées pour ce prêt garanti : la Société Générale, le Crédit Mutuel, le CIC, les Banques Populaires, et les Caisses d’Epargne. Mais Bpifrance précise dans son communiqué du 10 mai que l’enveloppe est ouverte « à l’ensemble des établissements bancaires français ». Bpifrance garantit à hauteur de 70% les prêts étudiants octroyés par les réseaux signataires de la convention.

Le prêt étudiant garanti par l’Etat est un crédit à la consommation dit « non affecté » : il peut donc indifféremment couvrir les frais de scolarité, le logement, un voyage d’études, etc. Ce prêt est accordé sur une durée minimale de 2 ans : le remboursement est différé à l’entrée dans la vie active professionnelle.

Lire aussi : Prêt étudiant : méfiez-vous des meilleurs taux