Crédit immobilier : pouvez-vous suspendre vos remboursements à cause du coronavirus ?

Un contrat de crédit
© Gajus - Fotolia.com

Le gouvernement italien permet désormais aux propriétaires remboursant un crédit immobilier de suspendre leurs échéances pendant quelques mois, afin d’affronter la crise du coronavirus. En France, une telle mesure n’est pas évoquée, mais une clause de votre contrat peut parfois vous le permettre.

Le président de la République Emmanuel Macron va prendre la parole à la télévision ce jeudi 13 mars à 20h pour consacrer son allocution à l’épidémie de nouveau coronavirus, et à ses conséquences. Pourrait-il prendre modèle sur le gouvernement italien qui a promis à ses concitoyens la possibilité de suspendre leurs mensualités de crédit ?

Non, du moins pas à ce stade. Pour rappel, la propagation de l’épidémie de Covid-19 est plus avancée en Italie, ce qui a conduit le gouvernement à placer l’ensemble du pays en quarantaine. Résultat, comme le rapporte Le Figaro, le ministre italien de l’Economie et des Finances Roberto Gualtieri a promis « une simplification des procédures concernant la suspension jusqu’à 18 mois des prêts immobiliers pour la résidence principale, en cas de réduction de la durée de travail ».

Epluchez votre contrat à la recherche de la clause de report

Une telle mesure n’est donc pas à l’ordre du jour en France. Mais la plupart des contrats de prêt classiques (hors Prêt à taux zéro ou prêts conventionnés) disposent d’une clause permettant une suspension des remboursements et/ou une modulation des mensualités. La clause de modulation des échéances permet, temporairement ou de façon pérenne, de réduire vos remboursements de prêt de 10% à 30% selon les cas.

Une autre clause, de « report d’échéances » ou de « report de mensualités », permet elle de stopper temporairement tout remboursement. La suspension possible « dure en moyenne 2 à 3 mois mais tout dépend des contrats », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux, qui ajoute dans Le Figaro que cette option est accessible selon les cas une seule fois sur l’ensemble de la durée de remboursement, ou une fois par an, par exemple. Si jamais vous avez besoin d'alléger vos mensualités, commencez donc par éplucher votre contrat pour vérifier la présence - ou non - de ces clauses.

Plus d’infos sur le report d’échéances de prêt

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 13 mars 2020 à 21h23 - #1Mseguin
  • Homme

Si comme les autorités l’affirment les salaires seront maintenus, il est préférable de continuer à rembourser ses échéances mensuelles, un report d’echeances s'avèrent très onéreux, les échéances sont reportées à la fin et subissent des intérêts durant toute la durée restante du prêt.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire