L'activité du crédit à la consommation a connu une nouvelle hausse de 6,2% sur un an au premier trimestre, atteignant 9,83 milliards d'euros.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Cette progression, continue depuis mars 2015, est partiellement portée par les opérations de location avec option d'achat (LOA), pour la plupart dans l'automobile, qui ont augmenté de 28,6% à 1,58 milliard d'euros, selon un communiqué publié mardi par l'Association française des sociétés financières. L'ASF souligne néanmoins un niveau d'activité inférieur de 12,4% par rapport au pic de production de crédits à la consommation atteint en septembre 2008.

Les prêts personnels ont également grimpé entre janvier et mars de 7,5% à 3,44 milliards d'euros. En revanche, les crédits affectés, c'est-à-dire octroyés pour un achat défini, ont fléchi de 0,5% à 2,40 milliards d'euros, lestés par la baisse des crédits pour l'achat d'automobiles neuves (-16,9%). Les crédits renouvelables, qui pâtissent d'un durcissement depuis 2009 de la législation les concernant, ont reculé de 0,2% à 2,4 milliards d'euros.