Taux de crédit : les banques proposent des taux (encore) historiquement bas

  • Par
Calculs crédit
© parazit - Fotolia.com

Baisse de l'OAT à 10 ans, acquisition de nouveaux clients, effet PTZ… Pour les courtiers, les Français peuvent emprunter pour acheter un bien immobilier pour un coût moindre, y compris les primo-accédants modestes. Une première depuis plusieurs mois selon ces derniers.

Les premières publications tirant le bilan du mois de février 2016 pour les offres de prêts immobiliers convergent : ça baisse encore. Du côté de l'observatoire Crédit Logement-CSA, un taux moyen est annoncé à 2,09% contre 2,15% un mois plus tôt : 2,08% dans l’immobilier ancien et 2,19% dans l’immobilier neuf. Quant au courtier Empruntis, il relève, lui, que les taux pratiqués pour une durée de 7 à 20 ans ont moins baissé que ceux pour une durée de 25 à 30 ans : les premiers reculent de 0,25 point et les seconds de 0,30 point en février. Ce qui positionne le taux de marché à 1,50% pour 7 ans, 1,90% pour 15 ans, 2,15 % pour 20 ans et 2,40 % pour 25 ans, selon les taux communiqués par ce courtier.

Baisse de l'OAT à 10 ans et effet PTZ

« La diminution des taux est donc rapide en février, analyse l'observatoire Crédit Logement-CSA. L’évolution du coût des ressources (taux des OAT, conditions de refinancement de la BCE, etc.) est redevenue propice à la baisse des taux des crédits immobiliers. » Au début du mois de mars 2016, l’OAT à 10 ans s’affiche à 0,5% contre seulement 0,65% un mois plus tôt.

Par ailleurs, l'observatoire remarque que les conditions de crédit actuelles « permettent à de nombreux ménages de rentrer sur le marché de l’accession, sur des durées longues, sans que cela ne les pénalise : la remontée des flux de la primo-accession des ménages jeunes ou modestes en témoigne. » Cela tient à la mise en place de nouveaux critères pour le Prêt à taux zéro depuis janvier 2016. Elle offre l’occasion de financer des ménages, qui, depuis plusieurs mois, ne pouvaient pas être financés. Au final, selon l’observatoire Crédit Logement-CSA, entre mars 2015 et février 2016, le nombre de prêts bancaires accordés bondit de 25,9% ! Et pour le mois de mars, la tendance devrait se poursuivre. « Toutes nos banques partenaires ont annoncé une nouvelle baisse de leurs grilles de taux des crédits immobiliers destinés aux particuliers », révèle Credixia.

Partager cet article :
Baptiste Julien BLANDET

© cbanque.com / BJB / mars 2016

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox