Dans son baromètre mensuel du crédit aux particuliers, la Banque de France évoque à la fois la production de crédits, toujours en progression, et les taux des prêts récemment accordés, toujours en baisse au mois d’avril.

De mars à avril 2015, les taux fixes des prêts à l’habitat ont enregistré une baisse de 0,10 point selon la Banque de France. La moyenne pondérée des taux des nouveaux crédits immobiliers (1) est passée de 2,44% à 2,34%. Cette nouvelle baisse marque la continuité de cette diminution régulière depuis janvier 2014. La moyenne était alors de 3,23%, et de 3,17% en avril 2014.

Pour les prêts immobiliers à taux variable et les crédits à l’habitat à court terme, le taux moyen s’établit à 2,13%, contre 2,31% en mars. Ces statistiques portant sur le mois d’avril, elles confirment les données livrées par les courtiers ou l’observatoire Crédit Logement/CSA, le rebond des taux, dans quelques établissements, n’intervenant qu’en mai ou en juin selon eux.

15,2 milliards de crédits immobiliers en avril

La production de crédits immobiliers continue de progresser, conservant un rythme de croissance au dessus des 3% annuels. Le montant global des nouveaux prêts à l’habitat augmente lui de façon assez nette depuis le début de l’année. De 11,9 milliards d’euros en janvier 2015, les flux mensuels ont progressé chaque mois pour atteindre 15,2 milliards au mois d’avril.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Cette hausse des flux de crédits est bien moins marquée pour les prêts amortissables à la consommation, qui passent de 3,8 à 4,1 milliards de janvier à avril. Le taux moyen de ces mêmes prêts à la consommation (hors crédits renouvelables) est tombé à 4,69% en avril, contre 5,06% en février et 4,92% en mars.

(1) Crédits à « long terme ».