En France, les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques ont poursuivi leur baisse en février pour s'établir à 2,21% en moyenne contre 2,29% le mois précédent, selon une étude publiée mercredi.

Les taux des prêts du secteur concurrentiel ont atteint 2,26% pour l'accession dans le neuf et 2,19% dans l'ancien, détaille l'observatoire Crédit Logement/CSA.La baisse des taux se poursuit, toujours soutenue par « la baisse du coût des ressources et la volonté des banques de soutenir les marchés immobiliers ».

2,19% dans l'ancien

Ce recul est d'une ampleur comparable sur l'ensemble des marchés : dans l'ancien, les taux sont de 2,19% en février (contre 3,12% en décembre 2013), dans celui des travaux, ils s'établissent à 2,23% (contre 3,12%) et dans le neuf, ils sont de 2,23% (contre 3,08%).

La part des prêts à taux variable était de 2,1% le mois dernier, restant à l'un de ses plus bas niveaux depuis le début des années 2000. Ces formules sont désormais sans intérêt pour les emprunteurs, du fait de la chute des taux fixes.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Au mois de février, la durée des prêts s'est établie à 208 mois en moyenne, soit environ 6 mois de plus depuis un an.