Meilleurtaux vient de publier son palmarès du pouvoir d’achat immobilier et les taux les plus bas négociés dans les 10 plus grandes villes de France. Selon son président, la situation des taux restent toujours très favorables et devrait durer.

Le classement du palmarès du pouvoir d’achat immobilier du courtier Meilleurtaux (1) reste inchangé par rapport au mois dernier. Marseille demeure la ville la meilleure marché, avec le prix au mètre carré le plus bas parmi les 10 plus grandes villes de France : 2.257 euros. Respectivement avec 2.407 euros et 2.469 euros du m2, Strasbourg et Toulouse complètent le podium. Sans surprise, Paris se place en queue de peloton, affichant 8.481 euros au mètre carré, soit près de 3,75 fois plus élevé que celui de la cité phocéenne.

En combinant ces données avec les taux de crédit immobilier pratiqués, le courtier calcule un « pouvoir d'achat immobilier ». Sur cette base et pour une mensualité de 1.000 euros sur 20 ans, il est ainsi possible d’acheter un bien de 85 m2 à Marseille (+ 4 m2 en un mois), 79 m2 à Strasbourg et 78 m2 à Toulouse. En parallèle pour la même somme, l’achat immobilier lyonnais ne comprendra que 52 m2, 51 m2 à Nice et seulement 23 m2 à Paris (+ 1 m2 en un mois). Selon Meilleurtaux, ces gains de mètres carrés résultent de « l’effet conjugué d’une baisse des taux et d’une baisse des prix au m2 ».

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

« La situation de taux reste toujours très favorable et cela pourrait durer ; nous ne percevons à ce jour aucun facteur de remontée des taux » souligne Hervé Hatt, président de Meilleurtaux. Les taux fixe sur 15 ans sont estimés à 2% dans les 10 villes, tandis que ceux sur 20 ans oscillent entre 2,25% (comme à Toulouse et Bordeaux) et 2,35%. Sur 25 ans, les taux les plus faibles se trouvent à Toulouse, Bordeaux et Lyon, avec 2,60% ; cependant l’écart est mince, puisque les taux les plus élevés ne sont qu’à 2,65%. Une différence néanmoins suffisante pour impacter la capacité d’emprunt moyen calculée par le courtier sur les villes de Lyon (192.229 euros), Bordeaux et Toulouse (193.122 euros), par rapport aux autres villes (191.341 euros).

(1) Ce palmarès est composé des « taux excellents par ville, complétés par les taux les plus bas négociés entre le 1er et le 10 du mois par les agences Meilleurtaux auprès de leurs partenaires bancaires dans leurs régions ». Le pouvoir d’achat immobilier est quant à lui calculé sur la base d’une mensualité de 1.000 euros sur 20 ans, avec les prix de vente relevés par Seloger.com.