Le cru 2021 des fonds en euros de l'assurance vie s'annonçait comme une mauvaise année. Pire que l'année précédente, comme un éternel bis repetita depuis 10 ans, voire plus. Finalement, la catastrophe annoncée cachait plusieurs bonnes surprises. Et comme toujours de vrais flops.

Quel sera le taux de rémunération moyen des fonds « sans risque » de l'assurance vie pour l'année 2021 ? Bien difficile à dire ! Les différents cabinets d'étude s'étant penché sur le sujet courant 2021 ont tous anticipé un rendement moyen autour de 1%, légèrement au-dessus de cette barre symbolique, après un taux moyen de 1,28% en 2020.

Mais à la vue des annonces, les assureurs s'étant désormais quasi tous dévoilés, la moyenne des taux sera très probablement bien plus proche de son niveau de 2020 que de la barre des 1%. Contrairement à l'an passé, plusieurs assureurs ont revu leurs rémunérations à la hausse ! L'explication se trouve peut-être du côté d'un « effet Livret A », les assureurs voulant éviter d'assumer un taux plus faible que le Livret A, remonté à 1% au 1er février 2022. Il faut aussi rappeler que les assureurs ont très abondemment doté leurs réserves de rendement - la fameuse PPB, provision pour participation aux bénéfices - ces dernières années, ce qui leur permet aujourd'hui de limiter la casse.

Taux moyens des fonds en euros

Le top 10 des fonds en euros en 2021

Le top 10 des rendements rassemble plusieurs très bonnes surprises pour les épargnants. De Garance qui maintient son étonnant taux à 2,75%, à la MACSF qui a remonté le sien de 1,55% à 2,10% ! Sans oublier une foule de « fonds dynamiques », qui profitent d'une année 2021 très favorable aux actions (plus de 28% pour le CAC 40) pour rebondir après un cru mitigé en 2020.

Attention : ces rendements très élevés cachent soit des conditions d'accès restreintes ou très spécifiques, ou plus simplement pour Garance - comme sur la grande majorité de contrats - la présence de frais sur versement pour pouvoir profiter de cette rémunération.

Assurance vie : 2 ans de rendement perdus à cause des frais sur versement !

Dans ce top aussi beaucoup de « fonds immobiliers » ou de « fonds dynamiques », accessibles en complément d'un fonds en euros classique, moins rémunérateur, sur le même contrat d'assurance vie.

  1. Garance, 2,75% (1), sur le fonds en euros du contrat Garance Epargne.
  2. Suravenir, 2,50%, sur le fonds immobilier Sécurité Pierre Euro de Sérénipierre : un support attractif mais dont l'accès est extrêmement restreint.
  3. AGPM, 2,50%, sur le Plan Eparmil avec l'option « épargne handicap », réservée à des adhérents pouvant prouver une infirmité. Sans cette option spécifique, le rendement est de 1,70%.
  4. Allianz, 2,43% en moyenne sur le tout nouveau contrat Allianz Vie Fidélité, qui nécessite de bloquer son épargne pendant 5 ans pour s'assurer de profiter de ce rendement annuel.
  5. Oradéa Vie, 2,35% sur Sécurité Target Euro, fonds « dynamique » très spécifique : il n'est accessible qu'une seule fois par an, sur le contrat Target+.
  6. Spirica, 2,28% sur le fonds dynamique NeoEuroGaranti 2, fonds dynamique présent sur des contrats patrimoniaux mais qui n'accueille désormais plus de nouveaux versements.
  7. Monceau Assurances, 2,15% sur le fonds en euros du « vieux » contrat Carnet Multi Epargne, qui n'est plus commercialisé depuis 1997.
  8. MACSF, 2,10% sur le fonds en euros de RES Multisupport.
  9. Oradéo Vie, 2,10% sur Sécurité Infra Euro, fonds dédié aux investissements dans les grandes infrastructures, en complément d'un fonds classique, sur les contrats patrimoniaux proposés par Primonial.
  10. La France Mutualiste, 2% sur l'assurance vie Retraite mutualiste du combattant (RMC), le contrat historique de l'assureur, dédié aux anciens combattants

Si l'on élimine les fonds en euros spécifiques pour ne conserver que des fonds en euros « classiques », restent Garance Epargne, Carnet Multi Epargne de Monceau Assurances et RES Multisupport de la MACSF, sur lesquels le fonds en euros est accessible sans contrainte particulière à tous les épargnants.

Trois fonds en euros « classiques » au-dessus de 2%, c'est toutefois beaucoup mieux que l'an passé : seule la mutuelle Garance dépassait les 2% dans cette catégorie de fonds. Le top 5 des fonds classiques est ensuite complété par Dynavie de Monceau Assurances (1,90%) et par l'ensemble des assurances vie de l'association Gaipare (1,80%).

Assurance vie : les taux 2021 des gros fonds euros, du meilleur au pire

Des rendements de plus en plus « à la carte »

Tout classement cache toujours une réalité plus complexe. Mais c'est encore plus vrai cette année pour les fonds en euros de l'assurance vie. La faute, en premier lieu, aux innombrables bonus de rendement qui compliquent de plus en plus la lecture des grilles de taux.

Premier exemple. EasyVie, contrat en ligne de la filiale EasyBourse de La Banque Postale : la rémunération du fonds en euros va du simple au double, de 1,10% jusqu'à 2,20% selon la part d'unités de compte (UC) détenue par l'épargnant.

Même écart du simple au double, pour les mêmes raisons, chez Assurancevie.com sur Evolution Vie, contrat géré par Aviva : un taux 2021 de 1,31% à 2,62%, avec une subtilité supplémentaire : le taux bonifié à 2,62% concerne uniquement la moitié d'un versement ou arbitrage effectué courant 2021, si l'autre moitié a été orientée vers les UC.

L'assureur SwissLife assume lui de très longue date des taux de base très bas, et des « taux maxi » très hauts, en fonction de la part d'UC. Cette année, le taux de base est de 0,80% et grimpe jusqu'à 2,48% sur 60% de l'assurance vie investie en UC, voire plus 2,70% pour les « gros épargnants » (plus de 250 000 euros) et même 2,90% avec les mêmes conditions sur les contrats web Darjeeling de Placement-Direct et Titres@Vie d'Altaprofits.

Mêmes les grandes banques se convertissent à ces bonus de rendement, à l'image du Crédit Agricole sur Prédissime 9 série 2 ou du Crédit du Nord sur Antarius, rejoignant BNP Paribas, Banque Populaire, Crédit Mutuel, etc.

Enfin, les nouvelles générations de fonds en euros tels que celui d'Allianz Vie Fidélité, dont le rendement est conditionné à une fidélité de 5 ans, compliquent là encore la lisibilité des rendements. Et attention, 2,43% est un taux moyen : certains épargnants touchent plus, jusqu'à 2,90%, et d'autres touchent moins mais l'assureur ne communique pas son taux minimum.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le flop 10 des fonds en euros en 2021

Côté flops, comme chaque année ou presque : des grandes banques. Mais aussi des assureurs assumant des fourchettes de rémunération, avec de gros bonus en fonction de l'investissement en UC. Enfin, le classement des pires rémunérations de l'année permet comme souvent de rappeler que certains assureurs peuvent être à la fois top et flop, ou du moins choisir de servir peu sur certains vieux contrats, et favoriser d'autres fonds en euros présents sur des assurances vie plus récentes ou plus haut de gamme. Un choix de politique commerciale.

Assurance vie : comment est fabriqué le taux de votre fonds en euros

Voici, à ce stade, les plus faibles rémunérations servies en 2021 sur les fonds en euros. Un classement des flops qui peut encore évoluer : de mauvaises surprises restent possibles, car les assureurs se gardent bien de dévoiler spontanément les taux servis sur les « vieux » contrats.

  1. Caisse d'Epargne, 0,50% sur certains vieux contrats gérés par CNP Assurances : Initiatives Plus et Transmission, Yoga et Ricochet ainsi que Aïkido.
  2. Apicil, 0,50% sur le Fonds Apicil Euro Garanti : il s'agit du taux de base sur les contrats fermés à la commercialisation (Liberalys Vie, Frontière Efficiente et Performance Absolue Vie). Un rendement pouvant être bonifié jusqu'à 1% selon la part d'UC sur le contrat. Pour les contrats ouverts à la commercialisation, ce rendement va de 0,70% à 1,30%.
  3. La Banque Postale, 0,65% sur le fonds en euros de la gamme grand public Vivaccio, encore commercialisée à ce jour et assurée par CNP.
  4. Crédit Agricole, 0,65% sur le contrat grand public Predissime 9 série 2. Mais pour la première fois, pour la rémunération 2021, ce rendement minimal peut être bonifié jusqu'à 1,45% en fonction de la part d'UC.
  5. Generali, 0,70% sur le fonds AGGV, actif général de Genarali Vie présent sur les principaux contrats de l'assureur (Himalia, Xaélidia, etc.) : ce taux de base peut grimper jusqu'à 1,40% si 60% du contrat est investi en UC.
  6. Caisse d'Epargne, 0,75% pour les anciens contrats grand public Nuances 3D, Grenadine, gérés par CNP assurances, mais aussi pour les plus récents Millevie Essentielle (versions 1 et 2) et Millevie Initiale, gérés eux par BPCE Vie.
  7. Generali, 0,75% sur Eurossima, principal fonds en euros des contrats web de l'assureur.
  8. Société Générale, 0,75% sur le fonds en euros du contrat d'entrée de gamme Erable Essentiel et le très populaiere Séquoia. Un bonus de rendement peut porter la rémunération jusqu'à 1,76% sur l'un et 1,84% sur l'autre, en fonction de la part d'UC et de l'importance des encours du contrat.
  9. AG2R La Mondiale, 0,76% sur le fonds en euros de Vivépargne 2.
  10. SwissLife, 0,80% taux de base pouvant être fortement bonifié comme expliqué dans d'encadré ci-dessus.

Comparez les contrats d'assurance vie à frais réduits

(1) Tous les rendements sont nets de frais de gestion, mais avant prélèvements sociaux et fiscaux. Sur l'impact de la fiscalité, lire « Impôts : ce que vos placements vous rapportent vraiment ».