psa
Plan du site Rechercher

Assurance-vie : 10.000 euros à 30 ans, 60.000 à 70 ans

Un couple âgé calcule son épargne
© apops - Fotolia.com

Cinq Français sur six détiennent un produit d’épargne selon la dernière étude de l’Observatoire permanent de la banque, de l’assurance et du crédit de l’institut CSA. Mais les produits choisis, et les montants placés, varient fortement selon l’âge : livrets pour les jeunes, puis l'assurance-vie avant d'éventuellement diversifier leurs placements.

Un étudiant ou un actif en cours d’installation de moins de 25 ans ? Il a de grandes chances de posséder des livrets (LDD, Livret A, Compte épargne-logement, etc.) pour seuls produits d’épargne selon la dernière vague de l’OPERBAC (1). 47% des sondés détiennent uniquement des livrets. Parmi eux : avant tout des moins de 25 ans selon le communiqué de CSA.

« Le type de produit est directement lié au cycle de la vie », avance ce même communiqué. Ainsi, selon le schéma type que permet de dresser cette étude, les Français ne s’intéressent à l’assurance-vie ou aux valeurs mobilières qu’une fois qu’ils ont dépassé 45 ans et qu’ils sont propriétaires de leur logement. Dans le panel de sondés, 37% détiennent un contrat d’assurance-vie ou des valeurs mobilières, un peu moins de 16% ne détiennent eux aucun produit d’épargne.

10.700 euros sur l’assurance-vie à la trentaine

Les Français ont donc tendance à opter pour des livrets en début de vie active et se penchent dans un second temps seulement sur l’assurance-vie. Le taux de détention d’assurance-vie illustre bien ce phénomène. De 9% chez les 18-24 ans, il augmente ensuite avec l’âge : 24% chez les 25-34 ans, 32% autour de la quarantaine (35-44 ans), 36% autour de la cinquantaine (45-54 ans), 39% pour les 55-64 ans, et 40% pour les seniors de 65 ans et plus.

Le montant moyen détenu en assurance-vie augmente de la même manière : 10.700 euros pour les 25-34 ans, 38.000 euros pour les 55-64 ans, et bien plus pour les seniors : 60.000 euros environ.

Les seniors possèdent 44% des avoirs en assurance-vie

Conséquence : les seniors accaparent 44% des avoirs placés sur l’assurance-vie, alors qu’ils représentent 21% de la population majeure. Les 18-35 ans, au poids démographique plus important (27%), ne détiennent eux que 5% des fonds en assurance-vie.

Dernière observation livrée dans cet extrait de l’étude OPERBAC : les épargnants investissant sur les valeurs mobilières diversifient leurs placements. Ils possèdent ainsi « plus souvent » des biens immobiliers locatifs.

(1) L’Observatoire permanent de la banque, de l’assurance et du crédit (OPERBAC) existe depuis 1994. Les résultats de la « dernière vague » ont été partiellement dévoilés courant mars. L’étude a été réalisée du 3 au 30 novembre 2014 auprès d’un « échantillon national » de 8.007 individus représentatif de la population française, par téléphone.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox