L'Urssaf s'associe avec les Allocations familiales, l'Assurance retraite et l'Assurance Maladie pour déployer « Help ! », sa nouvelle offre d'accompagnement à destination des entrepreneurs en difficulté.

Tout est parti d'un constat : il existe des aides sociales pour soutenir les entrepreneurs dans les périodes difficiles. Mais ces derniers n'y font pas (ou peu) appel, souvent par manque de connaissance. Autre problème : en raison de la forte imbrication entre la vie professionnelle et la vie privée des chefs d'entreprise, les difficultés de paiement des travailleurs indépendants dépassent souvent le seul champ de compétence de l'Urssaf.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Favoriser l'accès aux droits sociaux

Résultat ? Pour améliorer la prise en charge des entrepreneurs lorsqu'ils rencontrent des difficultés financières, médicales, familiales ou sociales, l'Urssaf s'est associée avec l'Assurance maladie, les Allocations familiales et l'Assurance retraite. Ensemble, les quatres entités ont lancé Help ! : une offre d'accompagnement coordonnée et accélérée.

Dans le détail, Help ! prend la forme d'un questionnaire en ligne. Les chefs d'entreprise, les artisans, les commerçants et les professionnels libéraux peuvent signaler une situation compliquée en répondant à 10 questions. Les résultats du questionnaire sont ensuite transmis aux différentes caisses. Ces dernières peuvent alors identifier les dispositifs les mieux adaptés (complémentaire santé solidaire, revenu de solidarité active, prime d'activité... ) puis traiter le dossier en accéléré pour activer ces aides au plus vite.

Aides sociales : ces 10 milliards d'euros que les Français oublient de réclamer chaque année

Grâce à ce nouveau dispositif, il devient possible de « combiner les différents leviers d'action de chaque réseau (prestations sociales, action sociale, accompagnement social, échéanciers de paiement...) pour favoriser un meilleur accès aux droits, aux soins et aux aides sociales », explique l'Urssaf dans un communiqué en date du 16 juin.

Help ! avait fait l'objet d'expérimentations dans le département de la Marne dès février 2020. Le dispositif devrait à présent s'étendre à l'ensemble du territoire. Et les premiers retours semblent encourageants. Dans le Languedoc-Roussillon, le dispositif a par exemple permis à un couple travaillant dans le secteur du BTP d'obtenir de nouveaux droits lorsque son enfant est tombé malade, rapporte la radio RTS.

Banque pro : découvrez les meilleures offres pour les indépendants